enim

ccpbs.fr

Le Ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a assuré que le gouvernement ira jusqu’au bout de la réforme malgré les nombreuses contestations. Il a d’ailleurs assuré au micro d’RTL qu’il mettra fin aux régimes spéciaux.

Cependant, le rapport Delevoye sur lequel se base le gouvernement pour cette réforme prévoit quelques spécificités pour certaines professions.

Continuer la lecture

Après le franc succès de la première édition du Forum de l’emploi embarqué organisé par Pôle Emploi (agence d’Antibes) en mars 2018 au port Vauban d’Antibes, la deuxième édition est en cours d’organisation et aura bien lieu en 2019.

De nombreux marins ayant fait le déplacement ont bel et bien trouvé un embarquement pour la saison estivale 2018 suite à la présence de nombreux capitaines et armateurs venus sur place pour trouver un équipage. Suite aux retours positifs des participants (demandeurs d’embarquement ou d’emploi à terre et professionnels à la recherche de personnels) sur le format de cette journée, Pôle Emploi et le port Vauban ont tenu à organiser de nouveau cet événement à la même période charnière pour en préparation de la saison estivale 2019.

Continuer la lecture

Sur certains navires de commerce et sur quelques yachts travaillent des marins qui exercent la fonction de mécanicien 750kW sans en avoir le brevet, grâce à une dérogation accordée par les Affaires Maritimes dans le cadre d’une équivalence.

Ce système de dérogation ne sera plus possible à partir du 01er septembre 2020 en raison d’un décret de 2015 relatif à la délivrance des titres de formation professionnelle maritime et aux conditions d’exercice de fonctions à bord des navires armés au commerce, à la plaisance, à la pêche et aux cultures marines.

Les dérogataires en question devront donc, avant cette date, obtenir le diplôme de mécanicien 750kw s’ils veulent continuer à occuper ce poste à bord d’un navire battant pavillon français. Deux possibilités s’offrent à eux :

Continuer la lecture

L’application du décret du 28 décembre 2017 venu déverrouiller l’usage professionnel de la mer, et qui propose désormais des brevets adaptés inférieurs au Capitaine 200 pour favoriser le développement des activités côtières, a récemment été précisé suite à la réunion du Conseil Supérieur de la Marine Marchande le 26 mars 2018, et il est question de l’ENIM.

Rappelez-vous, ce décret crée trois nouveaux brevets :

  • Le brevet restreint d’aptitude à la conduite de petits navires
  • Le brevet d’aptitude à la conduite de petits navires
  • Le brevet d’aptitude à la conduite de petits navires à voile

La question posée par de nombreux marins et professionnels suite à la diffusion de ces nouvelles règles maritimes était celle de savoir si l’une de ces activités sur le littoral imposait automatiquement une affiliation à l’ENIM.

Continuer la lecture