Catégorie : Marine Marchande

Crédit : Rolls Royce – image d’illustration

Le 20 mai 2020, le ministère de la transition écologique et solidaire a pris un nouvel arrêté relatif aux modalités d’expérimentation de la navigation des « drones maritimes », plus communément appelés les navires autonomes (juridiquement les « engins maritimes flottant commandés à distance »).

Continuer la lecture

La crise sanitaire liée au Covid-19 n’épargne pas le secteur maritime. Les autorités maritimes, les administrations, les entreprises et les ports ont, chacun en ce qui les concerne, accompagné les acteurs du secteur par des mesures, des consignes, des restrictions.

En mer, les marins sont les premiers touchés par les difficultés de la pandémie : isolement, confinement, rapatriement, prise en charge, hospitalisation, etc.

Continuer la lecture

© Rolls Royce

Le sujet des navires autonomes prend de plus en plus de place dans l’actualité maritime mondiale. En 2019 par exemple, lors de la conférence pour l’économie et les techniques océaniques futures qui s’est tenue à Oman, le test d’un tout premier porte-conteneurs autonome sans aucune intervention humaine a été présenté : le Yara Birkeland.

Embarquement de marchandises, appareillage, navigation, accostage, débarquement, aucun personnel n’est censé être nécessaire à bord d’un navire autonome.

Continuer la lecture

Chaque année sortent des promotions maritimes Marine Marchande environ 800 personnes diplômées aspirant à intégrer l’équipage d’un navire durant la saison estivale, les yachts en particulier, mais aussi les navires à passagers.

La majorité de ces navires croisent en mer Méditerranée, entre la Côte d’Azur, la Corse, la Sardaigne et Barcelone. Pas facile de se faire une place à bord des quelques centaines de yachts, surtout lorsque l’on est français.

Continuer la lecture

Un consortium d’acteurs institutionnels et d’entreprises du monde maritime et portuaire vient de lancer la toute première formation de Cybersécurité des systèmes maritimes et portuaires d’un niveau Bac +5.

Parce-que la Cyberdéfense est devenu en quelques années une priorité stratégique érigée au rang de priorité nationale par le Livre blanc pour la défense et la sécurité nationale de 2013. Aujourd’hui, toute opération de sécurité liée à une entreprise de grande ampleur (défense nationale, commerce international) comporte un volet cyber, et en particulier dans le milieu maritime.

Au même titre que la terre, la mer, l’air et l’espace, l’espace numérique constitue un milieu à part entière dont la défense est une nécessité permanente : pénétration des réseaux à des fins d’espionnage, prise de contrôle à distance, destruction d’infrastructures vitales, les types de menaces sont nombreux.

Continuer la lecture