Catégorie : Nautisme (Page 9)

Le constructeur de yachts a opéré un virage stratégique pour se redresser : il favorise dorénavant les très grandes unités, propose des bateaux moins rapides et mise sur les services.

Finis les procédures de sauvegarde et les problèmes judiciaires. Dirigé depuis mars 2011 par Éric de Saintdo, le fabriquant de yachts de luxe est reparti de l’avant grâce à un virage stratégique.

Continuer la lecture

Devez-vous louer un bateau à voile ou à moteur ? Un monocoque ou un catamaran ? ActuMaritime vous aide à choisir.

Avec près de 20 000 contrats signés annuellement par les loueurs français, la location représente 6 % du chiffre d’affaires global de l’industrie nautique, soit 249 millions d’euros pour les entreprises françaises du secteur. Si le marché est conséquent, l’activité reste désorganisée, et la multiplicité des ­acteurs (propriétaires, gestionnaires ou agents) opacifie le contenu réel de ­certaines offres.

L’intérêt pour le ­particulier n’est donc pas tant de supprimer les intermédiaires en espérant faire des ­économies, mais de s’adresser à un bon professionnel: celui qui saura vous orienter sur une flotte récente et bien entretenue, qui saura vous ­renseigner sur les conditions de na­vigation, les lieux d’avitaillement et les mouillages dignes d’intérêt. Un rôle de conseil particulièrement important dès lors qu’il s’agit de louer à l’étranger.

Continuer la lecture

L’accalmie aura été de courte durée. Après une brève période de reprise économique de 2009 à 2011, l’industrie nautique a replongé dans la crise. Selon la Fédération des industries nautiques (FIN), le marché mondial de la plaisance est en chute de 20 % sur la période 2011-2012. Un chiffre à mettre en perspective avec les hausses de 7 % en 2009-2010 puis de 10 % en 2010-2011 de la production de bateaux de plaisance en France.

Continuer la lecture

Le plan stratégique de la direction, qui met le paquet sur ces nouveaux marchés, maintient le groupe vendéen à flots dans un secteur sinistré en 2012.

– Le groupe constate que son plan stratégique, déployé en 2012, fait sentir ses premiers effets. Photo: le nouveau Prestige 550 au mouillage.

L’année 2012, annus horribilis pour la plaisance française? La crise économique frappe de plein fouet l’ensemble des segments du nautisme et son navire amiral, Bénéteau, n’échappe à la tendance: sur le premier semestre 2011-2012 (publié fin avril), le groupe vendéen affiche des pertes de 44,1 million d’euros, contre 5 millions de pertes sur la même période l’an dernier.

Continuer la lecture

Shamlor, dessiné par le jeune architecte Axel de Beaufort, allie le confort d’un luxueux yacht et les performances d’un bateau de course sans concession


THIERRY SERAY – Axel de Beaufort: «On a mis tout ce que l’on a appris en course au large depuis dix ans dans un bateau de croisière».

Aller en Corse en six heures, en déboulant à 18 noeuds sous spi, tout en servant un bon repas dans le cockpit à ses invités. La carte postale fait rêver. C’est pour ce genre de programme qu’a été dessiné Shamlor, un bateau tout en carbone dont la carène reprend les caractéristiques d’un VOR 70 et dont l’intérieur n’a pas grand chose à envier aux plus beaux bateaux de croisière.

Continuer la lecture

https://i1.wp.com/www.edentour.com/images_voyages/vi/vi-crete.jpg?w=1440

Crise économique et gouvernements à la recherche de nouvelles rentrées d’argent ont donné lieu, ces derniers mois, à une cacophonie générale de déclarations tous azimuts.
L’Italie, la Grèce et l’Espagne sont les premières à avoir dégainé de nouvelles taxes sur les bateaux étrangers qui naviguent dans leurs eaux, mettant dans le même panier les méga-yachts et les voiliers de croisière.

Continuer la lecture

https://i1.wp.com/www.st-barths.com/uploads/images/Les-Voiles-de-Saint-Barth-2102.jpg?resize=558%2C364

Pour cette 3ème édition des Voiles de Saint-Barth, 800 marins et 65 bateaux s’étaient donné rendez-vous sur la célèbre petite île française début avril.
Skippers pros et amateurs se sont affrontés sur les spectaculaires TP52 (Vesper), une dizaine de maxi-yachts (Nilaya, plan Reichel-Pugh de 143 pieds, le sublime plan Hoek Firefly ou encore Rambler 90, qui s’impose dans sa classe), des multicoques comme Paradox ou des yachts classiques (le plan Stephens Dorade), et une quarantaine d’unités de course, régate et croisière allant du VOR60 au First 31,7. Alizés, sportivité et convivialité: voila sans doute la recette d’un succès désormais pérenne.


En 2005, l’Assemblée de Corse approuve et met en place le Plan de développement du nautisme de la Corse. En 2010, la même Assemblée de Corse approuve la création de Cap Nautic, un pôle d’excellence corse dédié au nautisme et à la plaisance. Une de ses premières ambitions : accroître la capacité d’accueil des ports 
insulaires tout en préservant la qualité environnementale des côtes.

Entre temps et depuis, soutenus et accompagnés par la Collectivité de Corse, via l’ADEC, l’ATC et l’OEC, les acteurs du nautisme et de la plaisance font vivre ce secteur, vecteur de développement, d’activités et d’emplois.

Continuer la lecture

Le chantier AFEP Marine lance la construction d’un voilier de plaisance de 22 pieds dérivé du Magnum de David Raison.

Avec un bateau à fond plat et à étrave arrondie, la victoire de David Raison sur la mini-transat 2011 a prouvé que les frontières de la navigation de plaisance pouvaient à nouveau être repoussées.

Continuer la lecture

Observatoire du Nautisme

Initiée par le cabinet de conseil en stratégie clients Fogeris, une enqête sur les ports de plaisance est actuellement en cours sur Internet.
Elle permet de façon anonyme de répondre à des questions assez précises sur les prestations offertes par les ports et sur les attentes des plaisanciers en la matière.
Selon l’organisateur, les résultats seraient destinés aux gestionnaires des ports pour améliorer les services qu’ils proposent.
Continuer la lecture