Catégorie : Environnement marin

Un nouveau concept a été pensé pour contourner l’interdiction des ancrages excessifs et diminuer l’impact des navires et des activités maritimes sur l’environnement et les fonds marins. La société à l’origine de cette solution : Seafloatech.

Elle a imaginé une structure d’amarrage de surface modulaire conçue pour être réversible, laissant peu d’impact sur le fond marin.

Continuer la lecture

L’actualité maritime française du mois de Mai a été particulièrement intense avec l’annonce de la Préfecture Maritime de Méditerranée pour améliorer la sécurité de la navigation, de protéger nos frontières maritimes et surtout de protéger les espaces végétales en restreignant le mouillage sur toutes les côtes de la Méditerranée (Continent et Corse).

Une grande partie de la presse en a fait l’écho, et le 9ème symposium environnemental « La Belle Classe Superyachts » organisé le 28 mars 2019 à Monaco a longuement discuté de ce nouveau projet.

Continuer la lecture

Un nouveau projet d’arrêté du Préfet Maritime de Méditerranée est dans les cartons. Cet arrêté envisage de poursuivre trois objectifs :

  • Améliorer la sécurité de la navigation,
  • Protéger nos frontières maritimes,
  • Protéger les espèces végétales (les herbiers de posidonies).

Il prévoit, en somme, de restreindre la liberté de mouillage sur toutes les côtes de la Méditerranée, continent et Corse. Ce projet est mis en consultation jusqu’au 16 avril 2019 via le site internet de la Préfecture Maritime de Méditerranée, et les observations feront l’objet d’une synthèse, et un document expliquant les motifs des décisions finales au regard des observations formulées par le public sera publié. Les observations et le documents seront accessibles au jour de la publication des arrêtés pour une durée de trois mois.

Présentation de ce projet :

Continuer la lecture

Diverses taxes d’embarquement sont perçues sur le nombre de passagers en fonction de leur destination ou du lieu de leur embarquement. Afin de protéger les espaces naturels sensibles à la fréquentation touristique, une taxe est due par les entreprises de transport public maritime qui embarquent des passagers à destination de certains espaces naturels protégés.
La taxe est ajoutée au prix demandé aux passagers et est recouvrée par les services des douanes.

Continuer la lecture

Des chercheurs du Centre d’études biologiques de Chizé (Deux-Sèvres) et de l’université de La Rochelle, sous la responsabilité du directeur de recherche au CNRS Henri Weimerskirch, ont mis au point une technique inédite pour permettre la lutte contre la pêche illégale en se basant sur le comportement des Albatros.

Partant du constat que 18 des 22 espèces d’albatros sont considérées comme menacées en raison de la pêche industrielle à la palangre (au hameçon) provoquant la mort de 100 000 albatros par an, ces équipes ont pensé placer sur les Albatros des Zones Économiques Exclusives des archipels de Crozet, Kerguelen et Amsterdam des balises GPS pour suivre leurs déplacements, comprendre leur mode de vie afin de mieux les préserver. Mais en couplant la balise Argos à un détecteur d’émissions radar, l’oiseau transmet quasiment en temps réel la position des navires de pêche qu’il survole.

Continuer la lecture

Tesla, Inc., initialement appelé Tesla Motors fondé par Elon Musk, devenu le premier fabriquant de voitures électriques, travaille actuellement sur un modèle de navire totalement électrique et autonome, même en haute mer.

L’entreprise, qui ne cesse d’innover dans le domaine électrique et du développement de machines écologiques, a pour ambition d’accélérer la transition mondiale vers le développement de l’énergie durable, alors que le transport maritime mondial est pointé du doigt en la matière.

En 2016, l’entreprise Tesla a fusionné avec l’entreprise Solar City et s’est dotée de produits particulièrement innovants : des tuiles et panneaux photovoltaïques. Désormais, c’est le premier yacht électrique qui est dans le viseur de la société, le Tesla Modèle Y.

Continuer la lecture

Edouard Philippe ©Jean-Sébastien EVRARD

Dans quelques semaines, près de 2000 décideurs de l’économie maritime française seront réunis à Brest à l’occasion de la 14e édition des Assises de l’économie de la mer qui aura lieu les 27 et 28 novembre 2018.

Chaque année, navigateurs, hommes politiques, armateurs, ministres, députés, directeurs et maîtres de ports, officiers et amiraux, journalistes, fédérations et associations, ne manquent pas ce rendez-vous devenu central et incontournable pour l’ensemble des acteurs du monde maritime français, européen et international. Si bien que la Présidence de la République y a également participé en 2016.

Lors des précédentes éditions, Manuel Valls, Jean-Mac Ayrault, Frédéric Cuvillier, Alain Vidalies, Jean-Yves Le Drian, Nicolas Hulot, Hervé Morin, Édouard Philippe, Francis Vallat, ont fait le déplacement sur invitation et ont participé aux débats avec l’assemblée, au grand bonheur des participants, se plaignant souvent que le monde politique n’accorde que trop peu d’intérêt au monde maritime français et à son potentiel.
Même Jean-Luc Mélenchon a fait lui-même le déplacement sans invitation et de sa propre volonté, exprimant ainsi son attachement et sa confiance au potentiel français, ce qu’il ne manque d’ailleurs pas de répéter lors de ses meetings.

Continuer la lecture

La Préfecture Maritime de Méditerranée a publié un communiqué de presse dimanche 1er juillet indiquant les informations suivantes :

« Le 30 juin, un plaisancier signale au CROSS MED en Corse une suspicion de pollution à environ 5 km au large de Solenzara, à l’Est des côtes corses. Un hélicoptère des douanes se rend alors sur zone et confirme la présence de trainées jaunes.

Continuer la lecture

Utile, ingénieux, insolite, l’idée est simple, mais le résultat est étonnant. Des centaines de milliers de bateaux de plaisance construits en polyester depuis les années 1960 sont aujourd’hui en fin de vie, 1/3 dans le jardin des particuliers, 1/3 dans les chantiers et 1/3 dans les Ports.

Le sujet des épaves maritimes et de la déconstruction navale est très actuel. Les ports, les maires des communes littorales, et même la Fédération des Industries Nautiques, ont compris que la défense du patrimoine environnemental passera par cette nouvelle filiale, cette nouvelle activité, qui sera de plus en sollicitée, vu le nombre croissant de navires à l’abandon dans les ports, sur les plages et le littoral.

La société Bathô a souhaité prendre part à ce nouveau tournant, mais en innovant le concept du recyclage des épaves.

Continuer la lecture

C’est dans un site exceptionnel et particulièrement apprécié des azuréens qu’a été inauguré le 24 mai 2018 le tout premier parc marin du département des Alpes-Maritimes.

C’est un site de 353 ha, qui a été attribué au Conservatoire du littoral et implanté au droit de la commune de Théoule-sur-Mer, et qui assure une continuité en mer des parcs naturels départementaux de l’Estérel et de la Pointe de l’Aiguille.

Le site est co-géré par le Département des Alpes-Maritimes (le Conservatoire du Littoral) en charge de la coordination des actions, par la Communauté d’Agglomérations de Cannes Pays de Lérins, la ville de Théoule-sur-mer et la Prud’homie de Pêche de Cannes.

Chaque acteur sera voué à se mobiliser pour assurer un développement équilibré et durable des activités sur ces sites, considéré comme l’un des joyaux les plus précieux de la Côte d’Azur.

Continuer la lecture