Le département des Alpes-Maritimes crée (enfin) un parc maritime protégé

C’est dans un site exceptionnel et particulièrement apprécié des azuréens qu’a été inauguré le 24 mai 2018 le tout premier parc marin du département des Alpes-Maritimes.

C’est un site de 353 ha, qui a été attribué au Conservatoire du littoral et implanté au droit de la commune de Théoule-sur-Mer, et qui assure une continuité en mer des parcs naturels départementaux de l’Estérel et de la Pointe de l’Aiguille.

Le site est co-géré par le Département des Alpes-Maritimes (le Conservatoire du Littoral) en charge de la coordination des actions, par la Communauté d’Agglomérations de Cannes Pays de Lérins, la ville de Théoule-sur-mer et la Prud’homie de Pêche de Cannes.

Chaque acteur sera voué à se mobiliser pour assurer un développement équilibré et durable des activités sur ces sites, considéré comme l’un des joyaux les plus précieux de la Côte d’Azur.

A Théoule et dans l’Esterel se mélangent le vert des forêts foisonnantes, le rouge de la roche montagneuse des calanques qui plongent dans une mer bleue azur, dans une atmosphère sans pareil sur la Côte d’Azur, sur ce territoire à la frontière du Var et qui est le seul, sur le littoral à être le moins bétonné.

C’est un paradis pour la faune et la flore, pour les plaisanciers, plongeurs, randonneurs et adeptes de paysages à couper le souffle. C’est une zone hors du temps incomparable à tout autre lieu de la Côte d’Azur, un écrin qui n’a pas son pareil.

Crédit : David Mulero

Des paysages sous-marins d’une grande diversité

Le littoral marin présente une mosaïque d’habitats propice à une importante biodiversité : petits fonds de roches et de galets, bancs de sable, herbiers de posidonie, roches coralligènes, autant d’habitats fragiles à préserver.

Des amarrages pour la plongée sous-marine

Afin de limiter les dégradations liées aux ancrages répétés sur les habitats sensibles (herbiers de posidonies, coralligène) le Département des Alpes-Maritimes a aménagé deux mouillages écologiques réservés aux clubs de plongée, dans le cadre du Plan Départemental des Espaces, Sites et Itinéraires (PDESI).

Pratiques responsables

Plaisanciers

  • Pour aider les plaisanciers à privilégier les mouillages sur les zones sableuses, l’application gratuite « DONIA » (www.donia.fr) sur smartphone permet de visualiser la nature des fonds en temps réel.
  • Le parc maritime imposait déjà et impose de plus belle de respectet le travail des pêcheurs professionnels. Il sera toujours demandé de naviguer à l’écart des engins de pêche signalés par des balises d’une couleur spécifique et des bateaux en état de pêche.

Pêche de loisir

  • Le parc maritime imposera également (comme ce fut déjà le cas jusqu’à présent) de respecter les quantités et les tailles minimales de capture.
  • La pêche des oursins est toujours interdite du 16 avril au 31 octobre, mais désormais sanctuarisée.
  • La pêche sous-marine est toujours interdite sur l’ensemble du littoral des Alpes-Maritimes du 1er novembre au 1er mars de chaque année sauf les samedis et dimanches.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de la Direction Interrégionale de la Mer Méditerranée (www. dirm.mediterranee.developpement-durable.gouv.fr)

Le périmètre du Parc Maritime

Cet article, publié dans Environnement marin, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s