Catégorie : Port (Page 3)

Aujourd’hui, les ports sont devenus de véritables moteurs de développement pour leurs territoires, vu le nombre de métiers, le nombre d’activités et les retombées économiques que génère chaque port. Développer les activités portuaires, c’est développer l’emploi à la fois pour ceux qui travaillent au sein du port, mais aussi pour ceux qui en bénéficient par extension. Un port qui travaille, c’est donc un port qui éclabousse économiquement son territoire.

C’est donc en partant de ce constat que le projet Blue Connect initié par la Direction des Ports de la CCI Nice Côte d’Azur, base son action pour connecter les entreprises  du bassin méditerranéen (France et Italie en incluant la Corse et la Sardaigne) aux marchés maritimes à fort potentiel dans les domaines de la Plaisance et du Yachting, de la Logistique et de l’activité Croisières et Ferries et les aider à se développer dans l’économie bleue des ports et des zones portuaires.

En ce sens, Blue Connect a lancé en avril 2018 un Appel à Manifestation d’Intérêt co-financé par l’Union Européenne dans le cadre du programme Maritimmo 2014-2020.

Continuer la lecture

Imaginé par Peter Ceglinski et Andrew Turton, deux surfeurs australiens, et produit par la société française Poralu Marine, la Seabin, littéralement « poubelle de mer », est disponible depuis le mois d’octobre 2017.

Elle est une solution pour nettoyer les zones portuaires et qui pourrait être utilisée à plus grande échelle pour nettoyer nos océans des déchets flottant à sa surface (bouteilles, bouchons, sacs plastiques, etc.).

Testée à la Grande-Motte en 2016, le port Camille Rayon de Golfe-Juan (Alpes-Maritimes) est le tout premier port français à s’en être procuré.

Continuer la lecture

Un port est par définition un abri dans lequel tout navire en péril est censé pouvoir s’abriter en cas de danger.

Mais dans le cadre d’une exploitation portuaire, un port a-t-il le droit de refuser l’accès à un navire ?

S’il y a tempête en mer ? Si le navire a une avarie ? Si l’avarie du navire constitue un danger pour l’environnement ? S’il y a des vies humaines en jeu ? S’il n’y a pas la place au port ? Si le navire ou son armateur sont connus pour ne pas payer ses factures ? Si le navire ne libère pas son poste attribué dans l’urgence ?

Est-ce le commandant du port qui a le pouvoir de décision ? Est-ce le directeur de port ? Les officiers de port ? Les maîtres de port ? Le préfet maritime ? Le CROSS ? L’autorité Portuaire ? Le Préfet Maritime ? Y-a-t-il concertation avant de prendre une décision ?

Continuer la lecture

On ne distingue pas que les eaux grises et les eaux noires à bord des navires. Il existe aussi les eaux « grasses », qui proviennent du fond de cale et du refroidissement de l’échappement du moteur.

Les eaux grises, ce sont les eaux qui proviennent généralement des eaux utilisées pour nettoyer la vaisselle ou celles utilisées pour la douche ou issues d’un évier.

Les eaux noires sont celles issues des toilettes.

Naturellement, il est malvenu de rejeter ces eaux usées n’importe où et n’importe comment. Il serait intolérable par exemple qu’un navire déverse ses eaux usées lorsqu’il est au mouillage dans une calanque ou une baie protégée.

Y a-t-il une obligation légale à installer une cuve pour ces eaux grises, noires ou grasses à bord de son bateau ?
Est-ce qu’un navire qui n’en dispose pas en raison de son vieil âge a l’obligation d’en avoir désormais ?
Quelles sont les règles en vigueurs sur le rejet des eaux usées ?

Continuer la lecture

Par une lettre cosignée par la Fédération Française des Ports de Plaisance et le président de la Société Nationale des Sauveteurs en Mer, et publiée sur le site de la FFPP, Serge Pallares et Xavier de la Gorce nous apprennent qu’une grande journée nationale au profit de la SNSM s’organise, et que la mobilisation de tous les acteurs du monde maritime et de la plaisance sera aussi utile que nécessaire pour faire face à deux principaux enjeux : le renouvellement de la flotte de sauvetage (et particulièrement de ses moyens hauturiers), et la formation indispensable de ses sauveteurs bénévoles, moins marins professionnels que par le passé.

Continuer la lecture

C’est un forum de l’emploi maritime avec une toute nouvelle mise en scène qui sera organisé le jeudi 15 mars 2018 sur le port Vauban d’Antibes. Cette journée, à l’initiative du Pôle Emploi et de son agence d’Antibes, est montée de toutes pièces en partenariat avec le Réseau Riviera Ports.

Seront présents ou représentés les agences de recrutement d’équipage, mais surtout des capitaines à terre et ceux qui ont déjà un commandement, également des croisiéristes, des organismes de formations, afin de faciliter les rencontres avec les candidats pour les postes embarqués.

L’authenticité de cette journée repose sur le fait que sur le même espace se tiendront à proximité les capitaines qui recherchent du personnel embarqué, les agences de formation et de recrutement, mais également l’ENIM qui saura répondre aux inquiétudes administratives et fiscales des marins, qu’ils soient français ou étrangers et un atelier d’anglais maritime pour permettre à chacun d’évaluer son niveau.

Une concentration du monde du yachting comme il n’y en a jamais eu précédemment sur un même salon.

Continuer la lecture

Pôle emploi et ses partenaires organisent du 12 au 17 mars 2018 une semaine pour découvrir les métiers de la mer, rencontrer des entreprises qui recrutent et des centres de formation.

La filière maritime, qui représente le deuxième secteur économique mondial derrière l’agro-alimentaire, est génératrice de plus de 450 000 emplois directs en France.
En PACA, l’importante façade maritime littorale constitue un atout pour la région qui offre un formidable potentiel d’emploi, dans les métiers dit « embarqués » ou « à terre » (chantiers navals, yachting, nautisme, transports maritimes et installations portuaires, services maritimes…).
Ces métiers souvent méconnus sont accessibles grâce à des formations qui permettent de « maritimiser » ses compétences. Par exemple, une gouvernante d’un hôtel de luxe peut tout à fait envisager de rejoindre l’équipage d’un yacht.

Du 12 au 17 mars, diverses actions seront organisées sur le territoire PACA : forums, job dating, ateliers découverte des métiers, visites d’entreprise, etc.

Retrouvez ci-dessous le programme détaillé par département :

Continuer la lecture

Après avoir traversé l’Atlantique en 2015, la « Frégate de la liberté » fera campagne dans la Grande Bleue jusqu’en juin 2018. Fin janvier, l’Hermione a mis le cap sur la méditerranée pour effectuer une douzaine d’escales avant de rentrer à son port d’attache, Rochefort, avant la saison estivale.

Chaque relâche sera l’occasion pour le grand public de participer aux manifestations festives organisées par l’association, les chants marins, les contes et récits du projet, des conférences et un spectacle de manœuvres offerts par les gabiers du bord.

Continuer la lecture

36 de 40 exploitants portuaires recensés dans les Alpes-Maritimes ont contribué à l’enquête mise en place dans le cadre du projet européen BlueConnect sur une zone transfrontalière regroupant 299 ports de la Sardaigne, la Ligurie, la Toscane, la Corse, le Var et les Alpes-Maritimes.

Avec une participation globale de 90% sur l’ensemble de la zone, le succès est évident et confirme donc son utilité : dresser un état des lieux des besoins de la filière, détecter les opportunités de croissance et d’innovation, et enfin, accompagner les TPE PME intervenant sur ces marchés.

Continuer la lecture