Coronavirus : le Port de Nice fermé jusqu’à nouvel ordre

En raison des mesures sanitaires s’appliquant sur l’ensemble du territoire français, la Métropole Nice Côte d’Azur a décidé vendredi 13 mars de fermer l’accès à ses 8 ports, à savoir les ports de Nice, Cros de Cagnes, Saint-Laurent du Var, Beaulieu Plaisance, Beaulieu Fourmis, Èze, Saint-Jean Cap Ferrat et Cap d’Ail.

La Métropole Nice Côte d’Azur, par la voie de son Président Christian ESTROSI, également Maire de la ville de Nice, a souhaité accompagner l’État dans son plan d’action pour combattre la pandémie de Coronavirus COVID-19.

Les mesures exceptionnelles et d’urgence interdisent l’accès aux ports métropolitains aux navires de plaisance à l’exception de ceux titulaires d’un contrat d’amarrage.

Concernant les activités de pêche professionnelle, seule la pêche artisanale et locale sont autorisées.

Enfin, pour les navires armés au commerce, y compris les yachts, ils sont interdits d’accoster dans les ports de la Métropole. Le transport de passagers est donc suspendu.

Seul le fret reste autorisé, y compris pour le personnel accompagnant. Cela signifie par exemple que les cimentiers ont l’autorisation de poursuivre leurs activités entre la Corse et le continent, sachant que le port de Nice est le premier port cimentier de France. « Le débarquement des équipages des navires de fret pourra se faire après contrôle médical » a précisé Christian Estrosi.

Ces mesures de fermeture exceptionnelle sont applicables depuis le vendredi 13 mars 2020 sans limite de temps, l’arrêté métropolitain précise que ces mesures seront suspendues par un nouvel arrêté.

Cliquer ici pour consulter l’arrêté interdisant l’accès aux ports métropolitains.

Laisser un commentaire