Cannes : l’exploitation du port-abri du Béal reconduite pour 10 ans

À partir du 1er janvier 2021, la Société Anonyme des Aéroports Cannes-Mandelieu se voit renouveler l’autorisation d’occupation temporaire du port-abri du Béal. Cette autorisation, valable dix ans, porte sur son organisation et son exploitation en Zone de Mouillages et d’Équipements Légers (ZMEL).

Le port-abri du Béal ne constitue pas un « port » au sens juridique du terme, mais bien une zone de mouillage, même s’il existe des digues, des quais, des pontons. La différence est importante car les mécanismes d’exploitation sont particulièrement éloignés.

Quelques dates :

Le port du Béal est aménagé dans les années 1970. En 1971, la digue Sud est construite, puis la digue Nord en 1973. En 1976, les deux appontements centraux sont mis en place. À la fin des années 1990, l’appontement accolé à la digue Sud est construit.

Il est situé à l’embouchure du fleuve côtier le Béal, et tout de suite au Sud de l’aéroport de Cannes-Mandelieu sur la commune de Cannes.

Il dispose d’une « capitainerie » et d’un atelier de mécanique.

De plus, il est la propriété de l’État mais concédé depuis son aménagement à une société, celle qui exploite l’aéroport de Cannes-Mandelieu.

Le port-abri du Béal a son semblable à quelques encablures : le port-abri de l’Olivette, situé à Antibes, également organisé en ZMEL.

Par arrêté interpréfectoral du 22 décembre 2020, le Préfet des Alpes-Maritimes et le Préfet Maritime de Méditerranée ont ainsi renouvelé l’autorisation d’occupation temporaire de la ZMEL du Béal suite à la demande du Président du Directeur de la SA des aéroports de Cannes-Mandelieu faite en août 2017.

David Lisnard, Maire de Cannes, a également fait savoir en janvier 2018 qu’il renonçait à faire valoir le droit de priorité de la ville de Cannes sur cette zone.

Sur quoi porte l’Autorisation d’Occupation Temporaire ?

L’AOT vise à occuper, organiser et exploiter ladite zone de mouillage et son plan d’eau de 8000 m2.

La zone comprend 106 postes d’amarrage et est destinée à accueillir des navires de plaisance allant jusqu’à 10 mètres hors-tout.

La redevance annuelle de l’AOT est fixée à 43 835€ que la Société Anonyme des aéroports de Cannes-Mandelieu devra verser à la direction départementale des finances publiques des Alpes-Maritimes.

L’utilisation des ouvrages du port-abri du Béal est obligatoirement subordonnée au règlement par l’usager d’une redevance pour services rendus (définie par la société bénéficiaire de l’AOT).

Le port-abri du Béal ne disposant pas d’un site internet, son Bureau du Port est joignable au : 04 93 90 40 44.

Exploitation :

Le port-abri du Béal est autorisé à exploiter entre le 1er avril et le 31 octobre chaque année.

  • 26 postes sont réservés aux navires de passage et la durée du séjour ne peut excéder 3 nuits ;
  • 80 postes sont destinés aux navires dont la présence est comprise entre une semaine et la totalité de la saison.

Les tarifs pratiqués sont soit hebdomadaires, soit mensuels.

Il n’existe pas d’autorité portuaire ni de police portuaire en raison du fait qu’il ne s’agit pas d’un port. Néanmoins, il existe un règlement de police consultable en cliquant ici.

Laisser un commentaire