Villeneuve-Loubet : Eiffage devient le nouveau concessionnaire du port Marina Baie des Anges

© Philippe Millois

Le 23 septembre 2020, la commune de Villeneuve-Loubet dans les Alpes-Maritimes a signé une nouvelle délégation de service public avec la société Eiffage portant sur le financement, la conception, la construction, l’exploitation et la maintenance pour une durée de 30 ans du port de plaisance Marina Baie des Anges.

Ce contrat de concession débutera le 1er janvier 2021, et comprend pour le nouveau concessionnaire un investissement de près de 64 millions d’euros.

Le projet :

  • Une réorganisation du plan d’eau qui permettra d’accueillir 515 navires contre 527 aujourd’hui ;
  • La prolongation de la digue existante pour y inclure la création de locaux annexes
  • La création d’un hôtel 4 étoiles de 65 chambres sur une zone du port aujourd’hui inoccupé
  • Un restaurant
  • Un espace aqualudique-thalasso
  • Un quai d’honneur de 2000 m²
  • Une nouvelle capitainerie
  • 170 places de stationnement supplémentaires
  • Le rétablissement de la promenade de mer avec des voies piétonnes et de mobilité douce (vélos, trottinettes) sur l’ensemble du parcours
  • La requalification de l’aire de carénage
Crédits photo : Erades & Bouzat

Le projet ambitionne également d’être une référence en terme environnemental par l’obtention du label Pavillon Bleu et la certification Port Propre et Actif en Biodiversité. Pour cela, les ingénieurs ont pensé à l’utilisation des calories de l’eau de mer pour le chauffage ou la climatisation, la création de nurseries artificielles pour le développement des poissons ou encore l’installation de collecteurs de déchets flottants.

Le chantier devrait débuter début 2021 pour une mise en service complète du nouveau port de plaisance mi-2024.

Le concessionnaire est réalité composé de plusieurs entités : Eiffage, la Banque des territoires, et Sodeports (une société spécialiste des installations portuaires).

Ce consortium séduisant fait écho à celui réalisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur pour répondre à l’appel d’offre réalisé en 2016 par la ville d’Antibes pour l’exploitation des ports Vauban et Gallice. La CCI NCA s’est associée à la Caisse d’Epargne et à la Caisse des Dépôts pour créer le consortium ARTEMIS au sein duquel les S.A.S Vauban 21 et Gallice 21 ont la gestion et l’exploitation des deux ports antibois (les concessions des deux autres ports antibois du Croûton et de la Salis ne sont pas terminées).

« 80 personnes en moyenne travailleront en permanence sur le site, qui sera divisé en ilots pour perturber le moins possible la vie locale« , souligne Christophe Ribal, directeur de la maîtrise d’ouvrages bâtimentaires chez Eiffage Concessions, en précisant que 20% des travaux seront confiés à des PME et des artisans locaux (propos rapportés par PetitesAffiches.fr).

Laisser un commentaire