Qui était Jean de Vienne dont une frégate de la Marine porte le nom ?

La frégate Jean de Vienne est une frégate de lutte anti sous-marine conçue pour assurer prioritairement la défense sous-marine, comme son nom l’indique. Son indicatif visuel est D643, et est parrainée par la ville de Besançon. Elle fut lancée en 1981 et entrée en service en 1984.

Le bâtiment devait être désarmé en 2015 mais à la suite de la vente de la FREMM Normandie à l’Égypte, le désarmement est repoussé à 2018.

Mais qui était Jean de Vienne, et pourquoi un bâtiment de la Marine Nationale porte son nom ?

Jean de Vienne, né en 1322 en Bourgogne, était l’aîné d’une fratrie de huit enfants.

Sa carrière militaire débute alors qu’il n’a que dix-sept ans.

Il fut gouverneur de Calais lors du célèbre siège de cette ville par le roi d’Angleterre Édouard III. Fait prisonnier, il se racheta avant de devenir gouverneur de Honfleur et lieutenant en Basse Normandie.

Devenu Amiral de France en 1373, nommé par le roi Charles V, il réorganise la Marine Royale et met en place un important programme de construction, crée les Gardes-Côtes, organise des surveillances sur les côtes et délivre des licences pour la construction et vente de navires.

En tant qu’Amiral de France, Jean de Vienne entreprit une série d’action navales contre la Grande-Bretagne avec l’instrument d’une force navale construite au « Clos des Galées » à Rouen.
Ayant compris que seules des opérations navales pouvaient être efficaces contre la Grande-Bretagne, Jean de Vienne en dirigea de nombreuses contre Rye, l’île de Wight.
Il agit également sur terre : bataille de Rosbec contre les Flandres en 1382.
En 1385, il dirige une campagne en Ecosse avant de partir en croisade contre les Turcs.

Il fut tué à Nicopolis, en Bulgarie, aux cotés du roi de Hongrie, Sigismund, le 26 septembre 1386.

Deux bâtiments ont déjà porté le nom de Jean de Vienne, Un brick de première classe de 1830 à 1857, et un croiseur entre 1931 et 1942.

Pourquoi la Marine Nationale a fait le choix d’attribuer le nom de Jean de Vienne à certains de ses bâtiments ?

Il n’eu de cesse que de défendre les intérêts de la France et de ses territoires. Il fut à l’origine de nombreuses expéditions militaires, et a été le premier dans l’histoire de la Marine Royale à organiser administrativement et militairement de véritables stratégies navales, comme la surveillance des côtes françaises.

C’est la raison pour laquelle aujourd’hui, la France, en hommage aux valeurs patriotiques et à son courage militaire, a déjà nommé trois bâtiments de son nom.

Il meurt à 55 ans en Bulgarie à l’occasion de la bataille de Nicopolis, aux côtés du roi de Hongrie.

Cet article, publié dans Culture, Marine Nationale, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s