Yachting : Gwenaëlle HUANG promue Chevalier de l’ordre du Mérite maritime

Par décret du Ministère de la Mer, Gwenaëlle HUANG, conseillère entreprise et référente Yachting au sein de Pôle Emploi d’Antibes (06), a été promue Chevalier de l’ordre du Mérite maritime.

Incontournable dans le milieu du nautisme, de la plaisance professionnelle et du Yachting, Gwenaëlle HUANG accompagne juridiquement et socialement les professionnels de la mer, qu’ils soient embarqués ou sédentaires, depuis les années 2000. Autrement dit depuis l’époque où le milieu n’était pas encore structuré comme il l’est aujourd’hui.

Parmi ses faits d’armes, elle a notamment contribué à la création du Salon de l’Emploi Embarqué au port Vauban d’Antibes qui existe depuis 2018 au format inexistant jusqu’alors, auquel participent chaque année les agences de recrutement d’équipage, des capitaines et marins à terre ainsi que ceux ayant déjà un commandement, des croisiéristes ou encore des organismes de formations, afin de faciliter les rencontres avec les candidats pour les postes embarqués.

A l’occasion d’une cérémonie qui s’est déroulée au sein des locaux de l’AMMAC (Amicale des Marins et Marins Anciens Combattants) de Villefranche-sur-Mer (06), c’est des mains de Thierry ROSSIGNOL, Capitaine C1 et Président de la section Alpes-Maritimes de la Fédération Nationale du Mérite Maritime, que Gwenaëlle HUANG a été décorée, en présence de sa famille, de ses collègues, amis, marins et anciens marins (Marine Nationale, Marine Marchande, Yachting), agents issus des autorités maritimes et portuaires, syndicats, et présidents d’associations, afin de lui rendre un hommage à la hauteur de son engagement pour la cause maritime.

Un engagement de longue date et une décoration méritée

Gwenaëlle HUANG a grandi dans le milieu de la conchyliculture, où enfant et adolescente, elle a participé aux activités de l’entreprise familiale à Saint Guillaume. Son jardin d’enfance l’a fait naviguer dans le Golfe du Morbihan et autour des îles de Houât, Hoëdic et Groix.

Sensibilisée très tôt aux dangers de la pollution du littoral, elle s’est impliquée bénévolement lors des marées noires qui ont frappé la Bretagne en 1978 et 1999.

Elle a débuté une vie professionnelle en gérant un restaurant fréquenté essentiellement par des gens de mer. A l’écoute de sa clientèle, elle a pu appréhender les difficultés administratives, familiales et sociales des gens de mer.

En constatant la grande difficulté des marins du yachting professionnel particulièrement démunis d’information et de soutien dans la progression de leur carrière, elle a conduit simultanément une deuxième carrière « d’écrivain public » pour les aider bénévolement dans la partie administrative de leurs démarches, principalement durant les périodes d’hivernage des yachts.

Après avoir élevé ses deux enfants nés de son union avec un marin professionnel de la grande plaisance, elle a essayé de formaliser l’aide prodiguée bénévolement, après sa démission d’un poste dans le privé, en devenant agent au sein de l’ANPE. L’opportunité d’y construire un service dédié aux besoins très atypiques des marins du yachting s’est présenté lors du passage de l’ANPE à Pôle Emploi en 2009.

D’abord très local, le service dirigé par Gwenaëlle HUANG s’est étendu en rayonnant au niveau national, reconnu par son expertise dans l’appréhension des aides à la formation, de conseil pour les contrats de travail internationaux, des équivalences de diplômes professionnels et de régimes de couverture médicale et de retraite. Elle contribue largement au rayonnement du prestige et de la qualité des marins français dans un secteur largement dominé par les marins anglosaxons, en participant inlassablement aux salons nautiques des associations professionnelles ainsi qu’aux rencontres entre membres des industries françaises et anglophones de la plaisance professionnelle.

« La présence et le dévouement de Gwenaëlle HUANG unanimement louée par les marins ayant eu recours à ses services, son expertise reconnue et appréciée par les centres de formation professionnelle maritime en région PACA, méritent qu’elle soit distinguée comme Chevalier du Mérite Maritime » a souligné Thierry ROSSIGNOL lors de la cérémonie de décoration.

Humilité et esprit d’équipage

C’est avec une grande émotion que Gwenaëlle HUANG a accueilli cette distinction.

« Je n’ai fait qu’un travail d’équipe. Si j’ai pu accomplir quelque chose, c’est grâce aux structures et surtout aux personnes qui m’ont accompagné dans ma mission précise-t-elle. Je considère donc que cette médaille est aussi une reconnaissance de la part du monde maritime envers les acteurs de soutien et assistance aux marins« .

L’Ordre du Mérite maritime a été créé en 1930 après plus de 20 ans de débats au Parlement, et destiné à récompenser la valeur professionnelle des marins et le mérite des citoyens qui se sont distingués pour le développement de la Marine Marchande, des Ports, des Pêches et des Sports Nautiques. Il remplace la Médaille d’Honneur des Marins du Commerce et de la Pêche, créée en 1901 pour récompenser les bons et loyaux services des marins français.

Quelques membres de l’Ordre du Mérite Maritime :

  • Eric TABARLY
  • Jacques-Yves COUSTEAU
  • Olivier DE KERSAUSON
  • Michel DESJOYEAUX
  • Gérard D’ABOVILLE
  • Catherine CHABAUD
  • Isabelle AUTISSIER
  • Titouan LAMAZOU
  • Jean LE CAM
  • Christine LAGARDE
  • Jacques SAADE
  • Albert de Monaco
  • Georges PERNOUD

Plus d’informations sur l’Ordre du Mérite maritime en cliquant ici.

Laisser un commentaire