yachts

Un consortium d’acteurs institutionnels et d’entreprises du monde maritime et portuaire vient de lancer la toute première formation de Cybersécurité des systèmes maritimes et portuaires d’un niveau Bac +5.

Parce-que la Cyberdéfense est devenu en quelques années une priorité stratégique érigée au rang de priorité nationale par le Livre blanc pour la défense et la sécurité nationale de 2013. Aujourd’hui, toute opération de sécurité liée à une entreprise de grande ampleur (défense nationale, commerce international) comporte un volet cyber, et en particulier dans le milieu maritime.

Au même titre que la terre, la mer, l’air et l’espace, l’espace numérique constitue un milieu à part entière dont la défense est une nécessité permanente : pénétration des réseaux à des fins d’espionnage, prise de contrôle à distance, destruction d’infrastructures vitales, les types de menaces sont nombreux.

Continuer la lecture

https://i1.wp.com/www.edentour.com/images_voyages/vi/vi-crete.jpg?w=1440

Crise économique et gouvernements à la recherche de nouvelles rentrées d’argent ont donné lieu, ces derniers mois, à une cacophonie générale de déclarations tous azimuts.
L’Italie, la Grèce et l’Espagne sont les premières à avoir dégainé de nouvelles taxes sur les bateaux étrangers qui naviguent dans leurs eaux, mettant dans le même panier les méga-yachts et les voiliers de croisière.

Continuer la lecture

https://i1.wp.com/www.st-barths.com/uploads/images/Les-Voiles-de-Saint-Barth-2102.jpg?resize=558%2C364

Pour cette 3ème édition des Voiles de Saint-Barth, 800 marins et 65 bateaux s’étaient donné rendez-vous sur la célèbre petite île française début avril.
Skippers pros et amateurs se sont affrontés sur les spectaculaires TP52 (Vesper), une dizaine de maxi-yachts (Nilaya, plan Reichel-Pugh de 143 pieds, le sublime plan Hoek Firefly ou encore Rambler 90, qui s’impose dans sa classe), des multicoques comme Paradox ou des yachts classiques (le plan Stephens Dorade), et une quarantaine d’unités de course, régate et croisière allant du VOR60 au First 31,7. Alizés, sportivité et convivialité: voila sans doute la recette d’un succès désormais pérenne.