voile (Page 2)

port-cassis

La Côte d’Azur, au sens (vraiment) très large, de Menton à Marseille, propose une offre d’escales très divers et variée. À ce titre, un classement de 47 ports a été dressé par Voile Magazine selon des critères relatifs aux services qui y sont proposés tels que :

• les tarifs en haute saison,
• le tirant d’eau moyen,
• l’accès facile aux places,
• l’abri du port face aux éléments,
• la possibilité de réserver pour plus de conforts,
• le nombre de douches, gratuites ou pas,
• le wifi, existant ou pas, payant ou pas,
• son environnement marin (port propre / pavillon bleu),
• la proximité des commerces,
• la proximité des restaurants,
• la proximité des shipchandlers,
• la proximité ou la présence d’une laverie,
• le charme général du lieu,
• et évidemment une note globale sur 100.

Et pour que ce classement soit complet, des remarques (positives ou négatives) apportent des détails sur l’endroit, comme par exemple la présence de longs travaux, de vélos électriques mis à disposition, une règlementation particulière, ou encore un vent pouvant perturber le sommeil.

Continuer la lecture

02

15 ans après avoir fait escale dans les Alpes-Maritimes en 2001, la goélette Belle-Poule, bâtiment école de la Marine Nationale, est revenue à Nice le samedi 21 mai au matin pour repartir le lundi 23 mai en direction de la Spezia en Italie.

Le mercredi 06 avril 2016, la Belle Poule a appareillé de Brest pour une navigation de trois mois en Méditerranée permettant à de jeunes marins issus de la Marine Nationale, des lycées maritimes et de l’École de la Marine Marchande de vivre une expérience unique, et, disons le, assez hors du commun.
Tous les marins de la Marine Nationale naviguent au moins une fois à bord dans le cadre des formations maritimes dispensées aux groupes des écoles de Poulmic. Ce type de voilier donne une place importante aux capacités de coordination au sein de l’équipage et offre une diversité de tâches à bord. Élèves officiers, navigateurs timoniers, manoeuvriers, barreurs, détecteurs et autres spécialités se retrouvent à bord à l’occasion de formations et de campagnes de rayonnement.

Continuer la lecture

Capture d’écran 2016-01-26 à 14.14.54

Si l’application SKIPPER n’existait pas, il fallait l’inventer : réunir tous les outils pratiques et indispensables à la navigation dans une seule et même application, c’est non seulement un gain de temps considérable pour accéder aux informations nécessaires avant et pendant la navigation (météo, GPS, plan de route, journal de bord), mais c’est surtout la fin de l’encombrement des applications accessoires qui s’accumulent sur le téléphone.

L’application ne remplacera jamais les appareils de navigation qui doivent obligatoirement se trouver à bord du navire (comme le loch ou la VHF par exemple), mais lorsqu’on navigue en plaisance, que nous sortons à la journée, que ne faisons du cabotage, ou même des sports de glisse (Kayak, Kite Surf, Catamaran, Planche à voile, dériveur, etc), l’application peut largement se suffire à elle-même, car elle permet d’indiquer :

Continuer la lecture

voile marseille
Crédit photo : Sport24-Le Figaro

La ville de Marseille a officiellement été désigné pour accueillir les épreuves de voile en cas d’obtention par Paris des Jeux Olympiques de 2024.
Elle était en concurrence avec Hyères et La Rochelle, Brest, Vannes, Le Havre.

Les sites ont été jugé selon six principaux critères:
– la qualité du plan d’eau,
– les infrastructures de la marina olympique,
– l’espace pour les spectateurs,
– le village olympique,
– l’accessibilité,
– la capacité d’accueil de la ville,
– l’adhésion de ses habitants.

«Le plan d’eau de Marseille est de très bonne qualité. Il y aura une marina exclusivement dédiée au sport de compétition et à la voile légère en particulier», a expliqué Jean-Pierre Champion, président de la Fédération française de voile et expert du comité d’évaluation.

Un autre critère a été pris en compte : l’héritage laissé par ce projet.

« La ville de Marseille n’est pas légitime pour accueillir les épreuves de Voile »

Continuer la lecture

06 (Alpes-Maritimes) Golfe-Juan
06 (Alpes-Maritimes)
Golfe-Juan

Plaisanciers et marins naviguant entre Cannes et Nice, vous pourrez désormais naviguer encore plus sereinement.
En effet, Riviera Ports, qui regroupe les ports de Cannes, Golfe-Juan, Nice et Villefranche, a mis en place une carte Client Privilège donnant accès à une multitude d’avantages et de simplifications administratives.

Continuer la lecture

tabarloche
Crédit Photo Michel Bourdin Eric Tabarly, Bénodet, 1998 Copyright La Maison de Photo – Taos Photographie

L’explication remonte à la marine nationale par un décret du 27 mars 1858 qui introduit la marinière dans l’uniforme officiel des quartiers-maîtres et des matelots de la marine nationale afin de les différencier des officiers qui portaient de l’uni. Le Bulletin officiel de la marine précisait que les rayures bleu indigo (teinture la mieux maîtrisée à l’époque) étaient au nombre de 20 sur le torse et le dos, et de 14 sur les manches. Leur largeur devait être de 10 millimètres avec un espacement de 20 millimètres. Certains disent que le chiffre 20 représente 20 victoires des bretons sur les anglais lors des batailles.

Ses manches longues de trois-quarts ne doivent pas dépasser de la vareuse, et son encolure évasée monte au ras du cou.

Continuer la lecture

SOLITAIRE DU FIGAROPhoto : Alexis COURCOUX Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

Le 8 juin 2015, compte tenu de l’évolution de la météo et du démâtage de Corentin Horeau (Bretagne-Crédit Mutuel Performance), la direction de course de la Solitaire du Figaro – Éric Bompard cachemire, en accord avec le comité de course, a neutralisé l’ensemble de la flotte en annulant la première partie de la deuxième étape, a mis entre parenthèses la régate, et a demandé à tous les concurrents de se rendre au port de la Corogne.

Selon le communiqué officiel de la course, les conditions météo « musclées » devaient en l’occurence se renforcer dans la nuit, et la sécurité de la flotte étant prioritaire, la Direction de la course a pris cette curieuse décision.

Continuer la lecture

cap206a041p16

Parlons Droit et parlons marin. Qui est le Capitaine ? Quelles sont ses fonctions ? Quelles sont ses responsabilités et où s’arrêtent-elles dans l’exploitation du navire ?

Le Capitaine est le préposé de l’armateur, chargé de la conduite et du commandement d’un navire de commerce.

C’est en effet un résumé de la définition que donne le Code Disciplinaire et Pénal de la Marine Marchande.Continuer la lecture

450px-Ptolemys_WM_001

La navigation (du latin  » navis « , navire, et  » agere « , conduire) est l’art de conduire un navire sur mer, dans les meilleures conditions, d’un point de la Terre à un autre.

De nos jours les marins se servent de cartes, de compas, de lochs, de sextants, de sondeurs, de signaux radio, de GPS, d’AIS et d’une foule d’aides électroniques qui donnent au navigateur sa position exacte sur la surface du globe.
Bien sûr, les premiers navigateurs n’avaient rien de tout cela.

Il fallut des centaines d’années aux premiers d’entre eux pour créer un outil aussi simple qu’un plomb au bout d’une ligne pour mesurer la profondeur de l’eau sous la coque. Durant cette période on naviguait de jour, toujours à vue de la côte, et l’on mouillait au crépuscule. Lorsqu’il leur arrivait d’être repoussés en pleine mer hors de vue d’une côte, les navires étaient perdus.

Continuer la lecture

Capture d’écran 2014-08-16 à 12.29.14

Les membres actifs de l’association Voiles-Aventures se sont mis au travail pour fournir et offrir un dictionnaire maritime digne de ce nom, un dictionnaire « qui a l’ambition de devenir une référence ».

« Les connaissances de plusieurs étant toujours plus importantes (quantitativement et qualitativement) que la connaissance d’un seul, c’est la contribution de chacun d’entre vous qui fera la pertinence de cet ouvrage de référence » peut-on lire sur le site Voiles-Aventures.com.

Aujourd’hui, il regroupe 1635 définitions et l’association en fait une première édition numérique téléchargeable.

Continuer la lecture