sport

Capture d’écran 2016-01-26 à 14.14.54

Si l’application SKIPPER n’existait pas, il fallait l’inventer : réunir tous les outils pratiques et indispensables à la navigation dans une seule et même application, c’est non seulement un gain de temps considérable pour accéder aux informations nécessaires avant et pendant la navigation (météo, GPS, plan de route, journal de bord), mais c’est surtout la fin de l’encombrement des applications accessoires qui s’accumulent sur le téléphone.

L’application ne remplacera jamais les appareils de navigation qui doivent obligatoirement se trouver à bord du navire (comme le loch ou la VHF par exemple), mais lorsqu’on navigue en plaisance, que nous sortons à la journée, que ne faisons du cabotage, ou même des sports de glisse (Kayak, Kite Surf, Catamaran, Planche à voile, dériveur, etc), l’application peut largement se suffire à elle-même, car elle permet d’indiquer :

Continuer la lecture

voile marseille
Crédit photo : Sport24-Le Figaro

La ville de Marseille a officiellement été désigné pour accueillir les épreuves de voile en cas d’obtention par Paris des Jeux Olympiques de 2024.
Elle était en concurrence avec Hyères et La Rochelle, Brest, Vannes, Le Havre.

Les sites ont été jugé selon six principaux critères:
– la qualité du plan d’eau,
– les infrastructures de la marina olympique,
– l’espace pour les spectateurs,
– le village olympique,
– l’accessibilité,
– la capacité d’accueil de la ville,
– l’adhésion de ses habitants.

«Le plan d’eau de Marseille est de très bonne qualité. Il y aura une marina exclusivement dédiée au sport de compétition et à la voile légère en particulier», a expliqué Jean-Pierre Champion, président de la Fédération française de voile et expert du comité d’évaluation.

Un autre critère a été pris en compte : l’héritage laissé par ce projet.

« La ville de Marseille n’est pas légitime pour accueillir les épreuves de Voile »

Continuer la lecture

produit-1

Pliable et compact, le Tiwal est le premier dériveur pneumatique et performant pour les loisirs nautiques, et le plus insolite des petits bateaux présenté au salon nautic de Paris 2012.

Conçu pour le plaisir de naviguer en toute simplicité et procurer des sensations de glisse, ce bateau polyvalent, fiable et marin, utilisable en solo pour une pratique sportive, ou à deux pour la ballade, ne mesure que 3,20m et est doté d’une voile de 5m2.

Continuer la lecture

guillaume nery

La vidéo était relayée massivement sur la Toile et comptabilise aujourd’hui près de 20 millions de visionnages.

Continuer la lecture