service

Le constructeur de yachts a opéré un virage stratégique pour se redresser : il favorise dorénavant les très grandes unités, propose des bateaux moins rapides et mise sur les services.

Finis les procédures de sauvegarde et les problèmes judiciaires. Dirigé depuis mars 2011 par Éric de Saintdo, le fabriquant de yachts de luxe est reparti de l’avant grâce à un virage stratégique.

Continuer la lecture