Safe Manning

free fall

Pour tous les navires, les tests des largueurs d’embarcations free-fall pourront être effectués soit en conditions réelles, soit par simulation. D’autre part, un nouvel article a été ajouté au chapitre V afin d’obliger toutes les administrations du pavillon à établir un Safe Manning, concernant le nombre minimum de personnes à bord, pour chaque navire « grâce à une procédure transparente ».

Continuer la lecture