reglementation

En Avril 2019, la Préfecture Maritime de Méditerranée indiquait être en cours de consultation dans le cadre d’un nouveau projet qui envisagerait trois objectifs :

  • Améliorer la sécurité de la navigation
  • Protéger nos frontières maritimes
  • Protéger les espaces végétales (les herbiers de posidonie).

Le projet a été finalisé et l’arrêté préfectoral a été signé le 4 juin 2019 en Conseil Maritime de Façade.

Continuer la lecture

Avec la démocratisation des drones aériens, la réglementation a vite soumis les propriétaires et utilisateurs à des règles d’usage pour ne pas atteindre à la vie privée des individus ou entraver la circulation aérienne.

Qu’il s’agisse de drones aériens professionnels ou de loisir, il faut être enregistré, avoir suivi une formation obligatoire, les lieux de survol sont limités pour les personnes privées, il faut obtenir une autorisation de l’agglomération pour les professionnels qui souhaitent survoler un espace aérien, il y a des zones interdites, une hauteur de vol au delà de laquelle il est interdit de voler, etc.

Qu’en est-il des drones sous-marin, qui se démocratisent de plus en plus à leur tour ? Ils n’évoluent pas dans le même élément et ne sont pas nécessairement sujets à des polémiques similaires que les aériens.

Continuer la lecture

free fall

Pour tous les navires, les tests des largueurs d’embarcations free-fall pourront être effectués soit en conditions réelles, soit par simulation. D’autre part, un nouvel article a été ajouté au chapitre V afin d’obliger toutes les administrations du pavillon à établir un Safe Manning, concernant le nombre minimum de personnes à bord, pour chaque navire « grâce à une procédure transparente ».

Continuer la lecture