prison

Portrait: Le défenseur des animaux marins, partisan des méthodes musclées, est incarcéré depuis lundi en Allemagne en vertu d’un vieux conflit avec le Costa Rica.

Le capitaine reste aux fers. Depuis lundi, Paul Watson, le leader de la Sea Shepherd Conservation Society, qui se bat pour la vie marine, est emprisonné en Allemagne. Auditionné hier par un juge, il reste en prison en attendant une décision, qui doit tomber au plus tard demain. Il risque l’extradition vers le Costa Rica. Paul Watson a été arrêté, dimanche, à l’aéroport de Francfort, en Allemagne, alors qu’il se rendait en France pour la sortie de son livre (1). «Dans nos efforts pour défendre les baleines, les dauphins ou les requins, nous nous sommes fait des ennemis très puissants», a-t-il déclaré hier depuis sa prison. Il a reçu le soutien de Daniel Cohn-Bendit, José Bové, et même de sa vieille amie Brigitte Bardot. «Je conteste énergiquement le fait que cet homme courageux soit mis en prison pour une protection de requins en 2002», a-t-elle fait savoir.

Continuer la lecture

https://i2.wp.com/www.armyrecognition.com/images/stories/news/2009/january/French_Army_soldiers_Commandos_from_the_Floreal_%20French_frigate_arrest_Somali_pirates_001.jpg?resize=563%2C402

Après deux années de forte croissance en terme de nombre d’attaques de pirates sur des navires marchands, la tendance est à la baisse sur les quatre premiers mois de l’année 2012.
« Seulement » 27 attaques contre 91 l’an passé durant la même période, soit 70% de baisse.
Ceci est dû au renforcement de la présence des navires de guerre européens (EUNAVFOR), mais aussi iraniens, russes, indiens et américains sur zone.
De plus, l’autorisation d’embraquer des gardes armés à bord a aussi induit une forte diminution (66%) de la réussite de ces attaques.

Continuer la lecture