Port Harcourt

1

D’abord, il y a eu le Nigeria. Des attaques violentes menées à terre et en mer, des marins enlevés sur le quai de Port Harcourt, capitale pétrolière du pays, des navires offshore mitraillés et parfois pris d’assaut. Depuis une dizaine d’années, l’industrie pétrolière et ses sous-traitants, dont font partie les flottes de navires marchands, font face à une nette recrudescence des attaques devant le delta du Niger, carrefour du trafic de ravitaillement des plateformes et de chargement des pétroliers.

Continuer la lecture