Étiquette : port de plaisance

La SA Société du Port de Plaisance de Cap d’Ail (S.P.P.C.), chargée de l’exploitation du port de plaisance de Cap d’Ail dans le département des Alpes-Maritimes situé le long de la frontière franco/monégasque, et détenteur de la certification européenne « Ports Propres », de la certification « Port Propre Actif en Biodiversité » et du label « Pavillon Bleu » recrute :

Continuer la lecture

En 2018, le ministère en charge des transports a présenté un projet de loi des mobilités qui engage une transformation profonde dans l’ensemble du secteur des transports. L’objectif de cette loi est la transformation des modes de déplacements en favorisant les alternatives propres et proposer aux employeurs des simplifications administratives.

Le vote définitif de ce projet de loi a eu lieu le 19 novembre. Bien que la majorité des mesures proposées concerne le transport terrestre, le milieu maritime n’a pas été négligé :

Continuer la lecture

Un port maritime est une infrastructure destinée à abriter les navires et peut remplir plusieurs fonctions comme le chargement et déchargement de marchandises, faciliter les opérations d’avitaillement, de ravitaillement, ou accueillir les embarcations pour un séjour dépendant de l’activité du navire.

Un port maritime peut être composé de plusieurs bassins et de différents types d’amarrages comme un mouillage sur corps-morts, de pontons flottants, de cat-ways, d’écluses, de cales sèches, des quais. Des installations sous-marines peuvent être réparties selon le plan de mouillage du port, comme des pendilles par exemple.

Continuer la lecture

La Société du Port de Plaisance de Cap d’Ail (SPPC), chargée de l’exploitation du port de plaisance de Cap d’Ail, situé le long de la frontière franco/monégasque, et détenteur de la certification européenne « Ports Propres », de la certification « Port Propre Actif en Biodiversité » et du label « Pavillon Bleu » recrute un agent portuaire (H/F) à partir du 29 avril 2019 :

Continuer la lecture

Un décret du 8 mars 2019 est venu préciser certaines dispositions réglementaires relatives aux grands ports maritimes en fixant la liste des informations devant être transmises par les capitaines de navires au guichet unique portuaire prévu par l’article L. 5334-6-1 du code des transports dans le cadre de l’application du guichet unique portuaire.

Le décret, qui fait également évoluer la réglementation concernant le pilotage, l’administration des Grands Ports Maritimes et les ports fluviaux de Paris et de Strasbourg, modifie par ailleurs plusieurs dispositions du Code des transports.

Continuer la lecture

La CCI Métropolitaine Bretagne Ouest exploite directement deux ports de plaisance, le port de plaisance de Morlaix, à flot possédant 210 emplacements sur ponton et à quai, et le port de plaisance de Roscoff, port en eau profonde de 625 places recevant jusqu’à 5000 navires de passage par an.

Dans le cadre de ces deux exploitations, La CCI Métropolitaine Bretagne Ouest recrute pour ces 2 ports, un(e) :

Continuer la lecture

La CCI Littoral Hauts de France exploite les ports de plaisance de Boulogne sur Mer, de Calais et du Tréport.

Le port de plaisance de Boulogne sur Mer est la propriété de la Région Hauts de France qui en a délégué la compétence à la Communauté d’Agglomération de Boulogne sur Mer. Il dispose de près de 500 anneaux et a un projet de développement. La CCI Littoral Hauts de France est concessionnaire jusqu’au 31 décembre 2019.

Dans le cadre de son exploitation, la CCI et le port de Boulogne sur Mer recherchent donc un Maître de Port Adjoint :

Continuer la lecture

Le port Vauban d’Antibes est le plus important port de plaisance en terme de tonnage de la Méditerranée.
D’une superficie de 46 Hectares dont 32 Hectares de plan d’eau, il peut accueillir 1650 unités de plaisance de 4,50 mètres à 170 mètres de longueur et fonctionne toute l’année 24h/24h.

Afin de renforcer l’équipe technique du port, la SAS Vauban 21 recherche à pourvoir dès que possible deux postes :

Continuer la lecture