plaisanciers

C’est dans un site exceptionnel et particulièrement apprécié des azuréens qu’a été inauguré le 24 mai 2018 le tout premier parc marin du département des Alpes-Maritimes.

C’est un site de 353 ha, qui a été attribué au Conservatoire du littoral et implanté au droit de la commune de Théoule-sur-Mer, et qui assure une continuité en mer des parcs naturels départementaux de l’Estérel et de la Pointe de l’Aiguille.

Le site est co-géré par le Département des Alpes-Maritimes (le Conservatoire du Littoral) en charge de la coordination des actions, par la Communauté d’Agglomérations de Cannes Pays de Lérins, la ville de Théoule-sur-mer et la Prud’homie de Pêche de Cannes.

Chaque acteur sera voué à se mobiliser pour assurer un développement équilibré et durable des activités sur ces sites, considéré comme l’un des joyaux les plus précieux de la Côte d’Azur.

Continuer la lecture

4fa0fff8e9f702011-vues aeriennes cannes (4)

40 000 plaisanciers attendent actuellement une place pour amarrer leur navire. Mais selon le Figaro-Nautisme, les ports de plaisance ne manquent pas d’idées pour accueillir les bateaux.

Avec près d’un bateau de plaisance pour 65 habitants, la France est un géant du nautisme qui se sent à l’étroit tout au long de ses 6 000 kilomètres de côtes. Selon le dernier relevé de l’Observatoire des ports de plaisance, 40 000 plaisanciers patientent actuellement sur une liste d’attente afin de trouver un anneau où amarrer leur navire.

Continuer la lecture

https://i1.wp.com/www.edentour.com/images_voyages/vi/vi-crete.jpg?w=1440

Crise économique et gouvernements à la recherche de nouvelles rentrées d’argent ont donné lieu, ces derniers mois, à une cacophonie générale de déclarations tous azimuts.
L’Italie, la Grèce et l’Espagne sont les premières à avoir dégainé de nouvelles taxes sur les bateaux étrangers qui naviguent dans leurs eaux, mettant dans le même panier les méga-yachts et les voiliers de croisière.

Continuer la lecture