loick peyron

Rachel Moreau, juriste internationale de formation, s’est spécialisée il y a près de vingt ans sur les questions de nautisme et de développement durable. Elle a notamment travaillé auprès de l’OMI, de la FIN et de Tara Expéditions. En 2018, elle a lancé avec la Classe IMOCA et d’autres personnalités la campagne « Ocean As Common » pour que l’Océan soit reconnu bien commun de l’humanité par les Nations unies.

Aujourd’hui, Rachel Moreau est l’auteur d’un nouvel ouvrage « Naviguer écologique » aux éditions Vagnon qui propose un éclairage complet sur les règles et les pratiques actuelles pour naviguer écoresponsable, en posant les problèmes et en y apportant des solutions :

Continuer la lecture

sodebo

Nous sommes le lundi 26 décembre 2016 et Thomas Coville vient de pulvériser le records de tour du monde en solitaire et en multicoques que tout le monde connaît. C’est un exploit monumental, une prouesse technique et humaine prodigieuse. Personne ne peut le nier, ce marin vient de remettre tout le monde d’accord.

Mais hormis l’exploit technique, Thomas Coville nous force aujourd’hui à une réflexion qui va bien au delà de sa victoire et de son record. Une réflexion qui porte sur les vertus de l’échec, et sur laquelle la société (française notamment) doit réellement méditer. Et il n’est pas le premier marin à faire réfléchir. Explications :

Continuer la lecture