Francis Vallat

AFP / PAU BARRENA

Le 06 décembre 2018, l’ONG SOS Méditerranée annonçait abandonner le navire Aquarius qu’elle affrétait à un armateur allemand, et qui est encore à ce jour au centre de toutes les polémiques dans le cadre de ses opérations de sauvetage de migrants en Méditerranée.

Le navire, rebaptisé Aquarius II puis Aquarius Dignitus, était à la recherche d’un pavillon depuis le mois d’août, et dont aucun Etat ne voulait se porter garant.

Pourtant, le président de l’ONG Francis Vallat annonçait aux Assises de la Mer 2018 être prêt à aller jusqu’à se tourner vers un pavillon de la Black List et faire un pied de nez aux Etats qui refusent de faire face à leurs responsabilités.

Continuer la lecture