Étiquette : fédération française de voile

Organisée par le Bural en partenariat avec le Cercle Nautique de Marseille (CNTL) au Vieux Port, l’Hydro’s Cup se déroulera sur trois jours les 28, 29 et 30 avril 2017.

Plusieurs stands sont disponibles pendant l’événement : une exposition mise en place par la fédération du Mérite Maritime, un stand de la SNSM, une présentation du projet ‘AU RAD’LÔ‘, ainsi que des animations pour les plus jeunes.

Cette régate rassemble chaque année des étudiants de Marseille et d’ailleurs, des professionnels du milieu maritime et bien entendu tous ceux qui veulent y participer sont les bienvenus !

Continuer la lecture

voile marseille
Crédit photo : Sport24-Le Figaro

La ville de Marseille a officiellement été désigné pour accueillir les épreuves de voile en cas d’obtention par Paris des Jeux Olympiques de 2024.
Elle était en concurrence avec Hyères et La Rochelle, Brest, Vannes, Le Havre.

Les sites ont été jugé selon six principaux critères:
– la qualité du plan d’eau,
– les infrastructures de la marina olympique,
– l’espace pour les spectateurs,
– le village olympique,
– l’accessibilité,
– la capacité d’accueil de la ville,
– l’adhésion de ses habitants.

«Le plan d’eau de Marseille est de très bonne qualité. Il y aura une marina exclusivement dédiée au sport de compétition et à la voile légère en particulier», a expliqué Jean-Pierre Champion, président de la Fédération française de voile et expert du comité d’évaluation.

Un autre critère a été pris en compte : l’héritage laissé par ce projet.

« La ville de Marseille n’est pas légitime pour accueillir les épreuves de Voile »

Continuer la lecture

SOLITAIRE DU FIGAROPhoto : Alexis COURCOUX Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

Le 8 juin 2015, compte tenu de l’évolution de la météo et du démâtage de Corentin Horeau (Bretagne-Crédit Mutuel Performance), la direction de course de la Solitaire du Figaro – Éric Bompard cachemire, en accord avec le comité de course, a neutralisé l’ensemble de la flotte en annulant la première partie de la deuxième étape, a mis entre parenthèses la régate, et a demandé à tous les concurrents de se rendre au port de la Corogne.

Selon le communiqué officiel de la course, les conditions météo « musclées » devaient en l’occurence se renforcer dans la nuit, et la sécurité de la flotte étant prioritaire, la Direction de la course a pris cette curieuse décision.

Continuer la lecture