Étiquette : Corse

Opération Tanit, 10 avril 2009

Et surtout, en avons-nous le droit ? En Marine Marchande, l’aspect juridique de cette question est facilement abordable. Mais en navigation de plaisance, ou de yachting, est-ce envisageable, voir conseillé ?

Qu’il s’agisse de piraterie (délit ou crime avec intention ou capacité d’utiliser la force en haute mer) ou de brigandage maritime (dans les eaux territoriales), appeler la police lorsqu’on est en mer ou au mouillage est souvent inutile et une perte de temps face à ce genre d’actes rapides et violents, face auxquelles les victimes sont démunies.

Il n’est pas ici question d’inciter le lecteur à posséder une arme létale en prévention des risques maritimes, mais d’avoir une réflexion sur le fait de savoir s’il est souhaitable d’en avoir une, ou s’il n’est pas préférable d’user de ruse pour se défendre légitimement et autrement.

Continuer la lecture

La Préfecture Maritime de Méditerranée a publié un communiqué de presse dimanche 1er juillet indiquant les informations suivantes :

« Le 30 juin, un plaisancier signale au CROSS MED en Corse une suspicion de pollution à environ 5 km au large de Solenzara, à l’Est des côtes corses. Un hélicoptère des douanes se rend alors sur zone et confirme la présence de trainées jaunes.

Continuer la lecture

Voyagez-nous est une aventure qui a débuté le 02 octobre 2017 à Cieux, près de Limoges. Anouk DUPIN, diplômée pour l’une d’un IUT Carrières sociales, et Pierre-Élie DUBOIS, diplômé de Sciences Po Bordeaux, se sont lancés le défi peu commun de faire un tour de France en stop, sans argent, et sans itinéraire. Le but : découvrir la France et ses habitants.

A ce jour, ils ont parcouru plus de 14.000 kilomètres, ont visité près de 70 départements grâce à 550 conducteurs et conductrices, et en dormant chaque soir chez l’habitant : familles, étudiants, retraités, ouvriers, banquiers, fonctionnaires, la France dans toute sa diversité.

Mais la France est non-seulement grande, mais il n’y a pas que la métropole. La Corse et les territoires et départements d’outre mer sont aussi la France ! Il n’y a donc pas de raison de se lancer dans cette aventure pour ne la réaliser qu’à moitié : Les spécialistes de l’auto-stop sont arrivés sur la Côte d’Azur pour rejoindre la Corse en bateau-stop.

Continuer la lecture

Aujourd’hui, les ports sont devenus de véritables moteurs de développement pour leurs territoires, vu le nombre de métiers, le nombre d’activités et les retombées économiques que génère chaque port. Développer les activités portuaires, c’est développer l’emploi à la fois pour ceux qui travaillent au sein du port, mais aussi pour ceux qui en bénéficient par extension. Un port qui travaille, c’est donc un port qui éclabousse économiquement son territoire.

C’est donc en partant de ce constat que le projet Blue Connect initié par la Direction des Ports de la CCI Nice Côte d’Azur, base son action pour connecter les entreprises  du bassin méditerranéen (France et Italie en incluant la Corse et la Sardaigne) aux marchés maritimes à fort potentiel dans les domaines de la Plaisance et du Yachting, de la Logistique et de l’activité Croisières et Ferries et les aider à se développer dans l’économie bleue des ports et des zones portuaires.

En ce sens, Blue Connect a lancé en avril 2018 un Appel à Manifestation d’Intérêt co-financé par l’Union Européenne dans le cadre du programme Maritimmo 2014-2020.

Continuer la lecture

C’est un nouveau  projet qui a pour objectif la protection du littoral et des fonds marins corses, qui cible principalement l’activité du yachting et les dégâts causés par une présence grandissante de ces navires au mouillage le long des côtes.

Bien que de nombreuses ordures qui finissent sur les plages viennent de la terre, elles proviennent aussi des yachts qui après avoir passés plusieurs jours au mouillage n’ont pas toujours à disposition les infrastructures et services nécessaires pour venir récolter leurs ordures. Dans le meilleur des cas, ces yachts au mouillage font accoster sur les pontons touristiques ou directement sur les plages, leurs annexes remplies de poubelles et débarquent des dizaines de sacs bien peu reluisants, au milieu des vacanciers et baigneurs. Ils remplissent les conteneurs qui ne sont pas prévus pour recevoir en une seule fois, une quantité aussi importante d’ordures ménagères et qui ne sont évidemment pas triées.

Continuer la lecture

moby_lines

La saison estivale approche, et vous êtes nombreux à avoir prévu de passer vos vacances « hors continent », comme la Corse par exemple.

Refus d’embarquement ? Annulation ? Retard important ? Problèmes avec l’achat de billets ?

Lorsque vous voyagez en bateau ou en ferry, vos droit de vous déplacer en sécurité et dans le confort et protégé par l’Union Européenne. Par conséquent, les passagers jouissent de services de transport par navire plus fiables et de meilleure qualité.

Ces droits s’appliquent aux passagers qui voyagent dans l’UE sur des ferries de grande taille ou des navires de croisière en mer, sur des rivières, des canaux ou des lacs.

Continuer la lecture

Capture d’écran 2016-05-27 à 18.35.20

Un nouveau Dispositif de Séparation de Trafic a été adopté par l’Organisation Maritime Internationale après que Ségolène Royal a soumis une proposition en ce sens en 2014.

En effet, ce projet de DST dans le Canal de Corse remonte au remorquage du Costa Concordia sur lestes jusqu’à Gènes, opération à laquelle avait assisté la ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, chargé d’observer l’exploit. À cette occasion, et suite à la mobilisation politique de Gilles Siméoni, maire de Bastia, et celle de la flottille citoyenne, un appel avait été lancé contre les dangers démultipliés et permanents du Canal de Corse.
De suite après, le 25 juillet 2014, un comité de pilotage du Parc Marin du Cap Corse est installé jusqu’en 2016, et en parallèle, la Préfecture Maritime de Méditerranée envisage un rail de circulation maritime dans le Canal de Corse entre la France et l’Italie.

Continuer la lecture

mal_de_mer_Snapseed

Au sein du groupe facebook Communauté Maritime, Pascal, un membre, a publié un article du Carnet Maritime sur le mal de mer et la loi des 4 F, une loi « simple et d’innombrable fois vérifiée » :

  • F comme FROID
  • F comme FAIM
  • F comme FROUSSE
  • F comme FATIGUE

 L’article nous précise qu’il faut :

– Bien se couvrir
– Manger et boire
– S’occuper l’esprit
– Combattre la fatigue

Il serait conseillé également d’ :

– Éviter les intérieurs du navire
– Éviter les odeurs fortes
– Éviter les « montagnes russes » (en évitant les sections du navire les plus exposées)
– De ne pas rester couché

Article très intéressant que je vous invite à lire ici. Sauf que ce n’est absolument pas ce qui m’a été conseillé de faire quand j’ai moi-même eu le mal de mer.

Continuer la lecture

Capture d’écran 2014-09-15 à 16.30.18

Le Sanctuaire Pélagos est un espace maritime de 87 500 km² faisant l’objet d’un accord entre l’Italie, Monaco et la France pour la protection des mammifères marins qui le fréquentent.

Avez-vous déjà navigué dans cette zone ? Avez-vous déjà fait une traversée du continent jusqu’en Corse ? Avez-vous déjà simplement navigué le long du littoral azuréen ?

Continuer la lecture

Capture d’écran 2014-07-28 à 12.51.27

Du génie civil et maritime, un exploit sans précédent dans l’histoire, le remorquage du Costa Concordia depuis l’île de Giglio jusqu’à Gènes (où il sera démantelé) s’est déroulé sans soucis avec belle mer et bon temps.

Au moment du départ, les visiteurs venus assister à ce spectacle ont, raconte-t-on, applaudi durant de longues minutes pour féliciter l’ensemble des hommes et des femmes qui ont participé à ce défi technologique.

Continuer la lecture