Étiquette : commandant

© Rolls Royce

Le sujet des navires autonomes prend de plus en plus de place dans l’actualité maritime mondiale. En 2019 par exemple, lors de la conférence pour l’économie et les techniques océaniques futures qui s’est tenue à Oman, le test d’un tout premier porte-conteneurs autonome sans aucune intervention humaine a été présenté : le Yara Birkeland.

Embarquement de marchandises, appareillage, navigation, accostage, débarquement, aucun personnel n’est censé être nécessaire à bord d’un navire autonome.

Continuer la lecture

Le langage parlé dans la Marine Nationale est riche en termes, mots, sigles, acronymes et expressions spécifiques. Pour permettre à tous de comprendre ce jargon, le service d’information et de relations publiques de la Marine a mis en ligne en janvier 2003 un lexique du vocabulaire de la Marine Nationale.

Les marins fraîchement recrutés, qu’ils soient matelots ou aspirants, peuvent souvent mettre de nombreuses semaines à se familiariser avec la vie à bord ou à terre, voir même à s’intégrer parmi l’équipage, tel un immigré dans une nouvelle nation essayant désespérément d’intégrer sa nouvelle culture.

Continuer la lecture

Derrière beaucoup de coutumes, usages, traditions et expressions militaires se cachent bien souvent des anecdotes insolites, amusantes ou historiques. Dans la Marine Nationale, où les traditions sont des règles de savoir-vivre et de savoir-être qui constituent le socle des usages, les politesses et comportements varient selon les circonstances : cérémonies, vies à bord, correspondances.

Continuer la lecture

Sur certains navires de commerce et sur quelques yachts travaillent des marins qui exercent la fonction de mécanicien 750kW sans en avoir le brevet, grâce à une dérogation accordée par les Affaires Maritimes dans le cadre d’une équivalence.

Ce système de dérogation ne sera plus possible à partir du 01er septembre 2020 en raison d’un décret de 2015 relatif à la délivrance des titres de formation professionnelle maritime et aux conditions d’exercice de fonctions à bord des navires armés au commerce, à la plaisance, à la pêche et aux cultures marines.

Les dérogataires en question devront donc, avant cette date, obtenir le diplôme de mécanicien 750kw s’ils veulent continuer à occuper ce poste à bord d’un navire battant pavillon français. Deux possibilités s’offrent à eux :

Continuer la lecture

« Le capitaine sombre avec son navire » est un concept et une tradition maritime où le capitaine de navire détient la responsabilité ultime pour son bateau et ses passagers et mourra en essayant de les sauver. Il est étroitement lié à la pratique chevaleresque « les femmes et les enfants d’abord » apparu à l’occasion du naufrage du HMS Birkenhead en 1852.

Ce concept signifie littéralement que le capitaine, et de manière plus générique le chef de bord (applicable à la plaisance), sera la dernière personne à quitter le navire vivant avant son naufrage ou sa destruction, et s’il ne peut évacuer ses passagers ou son équipage, le capitaine n’évacuera pas non plus.

En droit maritime, abandonner son navire a des conséquences légales extrêmement lourdes.

Continuer la lecture

https://i1.wp.com/www.dna.fr/fr/images/75B9E785-416F-4CA8-85E3-D4C6930ED7A1/DNA_03/albert-falco-a-la-barre-de-son-voilier-fleur-de-passion-mais-sa-vie-durant-il-a-tenu-celle-de-la.jpg?resize=507%2C338

Lundi 14 mai 2012, les cendres d’Albert Falco, ancien plongeur puis commandant de La Calypso décédé le 21 avril dernier,  ont été dispersées le 9 mai dernier au large de Sormiou en présence de ses proches et de S.A.S. le Prince Albert de Monaco. De nombreux hommages au plongeur se déroulaient au même moment  aux Etats-Unis, en Martinique et en Corse notamment, reconnaissant ainsi son engagement dans plusieurs lieux qu’il a marqués de sa présence.

La création de la zone protégée de Sormiou, dont l’officialisation lui aura été confirmée peu avant son décès, aura été pour Albert Falco l’avènement d’une vie tournée vers les fonds sous-marins et la fidélité aux endroits qui ont déterminé son destin.