chine

Le plan stratégique de la direction, qui met le paquet sur ces nouveaux marchés, maintient le groupe vendéen à flots dans un secteur sinistré en 2012.

– Le groupe constate que son plan stratégique, déployé en 2012, fait sentir ses premiers effets. Photo: le nouveau Prestige 550 au mouillage.

L’année 2012, annus horribilis pour la plaisance française? La crise économique frappe de plein fouet l’ensemble des segments du nautisme et son navire amiral, Bénéteau, n’échappe à la tendance: sur le premier semestre 2011-2012 (publié fin avril), le groupe vendéen affiche des pertes de 44,1 million d’euros, contre 5 millions de pertes sur la même période l’an dernier.

Continuer la lecture