Étiquette : ccinca

En janvier 2020, l’appel d’offre de subdélégation de service public pour la gestion et l’exploitation de l’aire de carénage du port Gallice d’Antibes a été attribué à la société Monaco Marine.

Cette nouvelle exploitation concerne une surface de 1 554 m2 de terrain ainsi qu’un bâtiment de 1 036 m2 en lien avec la gestion de l’aire de carénage, dont 242 m2 qui devront être consacrés à une activité de Shipchandler du Port Gallice.

Continuer la lecture

Le port Vauban d’Antibes est le plus important port de plaisance en terme de tonnage de la Méditerranée.
D’une superficie de 46 Hectares dont 32 Hectares de plan d’eau, il peut accueillir 1650 unités de plaisance de 4,50 mètres à 170 mètres de longueur et fonctionne toute l’année 24h/24h.

Afin de renforcer l’équipe des Maîtres de port adjoints, Vauban 21 recherche à pourvoir dès que possible un poste de :

Continuer la lecture

Aujourd’hui, les ports sont devenus de véritables moteurs de développement pour leurs territoires, vu le nombre de métiers, le nombre d’activités et les retombées économiques que génère chaque port. Développer les activités portuaires, c’est développer l’emploi à la fois pour ceux qui travaillent au sein du port, mais aussi pour ceux qui en bénéficient par extension. Un port qui travaille, c’est donc un port qui éclabousse économiquement son territoire.

C’est donc en partant de ce constat que le projet Blue Connect initié par la Direction des Ports de la CCI Nice Côte d’Azur, base son action pour connecter les entreprises  du bassin méditerranéen (France et Italie en incluant la Corse et la Sardaigne) aux marchés maritimes à fort potentiel dans les domaines de la Plaisance et du Yachting, de la Logistique et de l’activité Croisières et Ferries et les aider à se développer dans l’économie bleue des ports et des zones portuaires.

En ce sens, Blue Connect a lancé en avril 2018 un Appel à Manifestation d’Intérêt co-financé par l’Union Européenne dans le cadre du programme Maritimmo 2014-2020.

Continuer la lecture

Dans le cadre de la semaine de l’emploi maritime organisée sur toute la région PACA du 12 au 17 mars 2018, Pôle Emploi et la Communauté d’Agglomération de Cannes Pays de Lérins, organisent une journée de présentation sur les métiers du Nautisme et du Yachting pendant laquelle seront présentées les offres de formation, les offres d’emplois à terre et les offres d’embarquements.

Continuer la lecture

Chaque année, le Vieux port de Golfe-Juan, sur la Côte d’Azur, procède à une opération de nettoyage du port. Un moment fort où s’exprime pleinement l’engagement responsable de tous les amoureux de la nature et de la mer.

En 2017, fin septembre, il a donc été procédé au grand nettoyage du plan d’eau, de l’aire de carénage, des pontons flottants, des enrochements, de la cale de mise à l’eau et de la digue du port.

Continuer la lecture

Parce-qu’un port est une porte de sortie, mais avant tout une porte d’entrée sur un territoire, il n’existe pas d’économie maritime sans structure d’accueil. On a tendance à l’oublier, ou à ne pas s’en rendre compte, mais un port est l’un des principaux leviers économiques d’une façade maritime. Les fréquentations d’un port font de lui un vecteur d’emplois grâce à ses navires de plaisance et de commerce. Le tourisme représente une grande part de la croissance bleue, mais le yachting, la croisière, les ferrys et autres navires de commerce (cimentiers, cargos, rouliers, etc) sont autant d’activités qui génèrent d’importantes retombées.

Ainsi, on ne peut sonder les éléments de la croissance bleue sans structure portuaire, qui est à l’origine et l’aboutissement d’une activité maritime.

C’est la raison pour laquelle l’Observatoire Portuaire a été créé à l’initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nice Côte d’Azur, avec le soutien de la région PACA, du département des Alpes-Maritimes et de la métropole Nice Côte d’Azur.
Car en effet, de Monaco à Marseille (et en particulier sur le territoire des Alpes-Maritimes), les activités maritimes et touristiques sont telles qu’il était devenu indispensable de mesurer le poids de l’économie maritime, quelque soit l’échelle, pour mieux se rendre compte du potentiel du territoire et mieux orienter les investissements à effectuer.

Continuer la lecture