Sea Shepherd travaille à «mettre à jour les raisons réelles qui se cachent derrière le mandat d’arrêt du Costa Rica» contre Paul Watson, son fondateur, en détention depuis dimanche à Francfort (Allemagne), indique un communiqué de l’association publié mardi à Paris.

Paul Watson, 61 ans, qui est de nationalité canadienne, a été interpellé suite à un mandat d’arrêt émis par San José et qui porte sur des faits datant de 2002, lors d’une campagne de Sea Shepherd contre la pêche aux requins. Il est accusé d’avoir mis en danger un équipage costaricien lors de cette intervention en pleine mer.

POUR SIGNER LA PETITION EN LIGNE : bit.ly/JoSglX

https://i2.wp.com/www.lepoint.fr/images/2010/06/14/110098-watson-une_25208.jpg?resize=564%2C245

– qui, à la surprise générale bénéficie en revanche, d’une liberté sous caution.

La Haute Cour Réginale de Francfort vient de prendre la décision incroyable d’accéder à la requête du Procureur Général de procéder à la détention provisoire du Capitaine Paul Watson en vue de son extradition vers le Costa Rica. En revanche, la Cour a également accordé une liberté sous caution au Capitaine Watson le temps que soient examinés les documents fournis par le Costa Rica afin d’évaluer la validité des accusations grotesques contre le Capitaine Paul Watson.

Continuer la lecture

Droit maritime et aérien Un nouvel acteur sur la scène

C’est Hassania Cherkaoui, docteur d’Etat en droit maritime et aérien et conseillère du centre de droit Portius, qui assurera la présidence de l’association AMDMA. Elle s’est entourée pour l’occasion d’experts rompus aux affaires maritimes et aériennes

 

 

• L’Association marocaine de droit maritime et aérien voit le jour
• Réflexions et propositions d’évolution des lois sont au programme
• Le Maroc doit se prémunir de l’hégémonie internationale

Le droit maritime et aérien marocain compte un nouvel acteur. Il s’agit de l’Association marocaine de droit maritime et aérien AMDMA.
C’est Hassania Cherkaoui, docteur d’Etat en droit maritime et aérien et conseillère du centre de droit Portius, qui assurera donc la présidence de l’association. Elle s’est entourée pour l’occasion d’experts rompus aux affaires maritimes et aériennes.
Continuer la lecture

https://i2.wp.com/i13.servimg.com/u/f13/09/01/47/61/le_sed10.jpg?w=1440

Le navire-école russe Sedov, le plus gros voilier du monde, entamera un tour du monde dimanche 20 mai, a annoncé mardi à RIA Novosti Andreï Kraïni, chef de l’Agence russe pour la pêche.
« Le 20 mai, notre voilier Sedov, qui est le plus gros du monde, quittera le quai Lieutenant Schmidt à Saint-Pétersbourg pour faire le tour du monde », a indiqué le responsable en ajoutant qu’il s’agissait pour le voilier du premier voyage de ce genre, le navire devant regagner Saint-Pétersbourg le 20 juillet 2013.

Le tour du monde, qui se fera sous le pavillon de la Société géographique russe, est consacré au 1150e anniversaire de la naissance de l’Etat russe.
Le voilier traversera les eaux de cinq océans et couvrira, en 14 mois de sa navigation, plus de 45.000 milles marins.

Le printemps pointe le bout de son mât. L’accompagnant, le soleil qui reflète sur les océans, les lacs, et le vent qui gonfle les voiles pour faire glisser la coque sur l’eau. Un peu de poésie ravie toujours les esprits, surtout quand c’est raconté entre amis, en Famille sur son bateau.
Les passionnés de la mer commencent à préparer leurs bateaux pour les beaux temps. D’autres projettent d’investir ou de vendre leur bien. Ces curieux se renseignent sur internet, jettent des coups d’œil ou publient des annonces dans des magazines spécialisés, comparent les différentes offres et informations. Une fois qu’on à trouver la bonne affaire, on se dit, génial ! Mais reste une question importante à résoudre, surtout si la trouvaille se situe par exemple dans le sud de la France et que l’on se trouve en Bretagne : Comment et à quel prix faire son transport de bateau ?

Continuer la lecture

Le chantier AFEP Marine lance la construction d’un voilier de plaisance de 22 pieds dérivé du Magnum de David Raison.

Avec un bateau à fond plat et à étrave arrondie, la victoire de David Raison sur la mini-transat 2011 a prouvé que les frontières de la navigation de plaisance pouvaient à nouveau être repoussées.

Continuer la lecture

https://i1.wp.com/www.letelegramme.com/ar/imgproxy.php/PhotoIntuitions/2011/11/29/1516488_mer.jpg?w=1440

À Quimper, François Hollande avait annoncé qu’il créerait un ministère de la Mer en cas de victoire. LouisLePensec, qui fut le premier à occuper ce poste, approuve. D’autres sont plus dubitatifs.

Le sujet est sensible en Bretagne et les demandes répétitives en faveur de la création d’un ministère de la Mer. Lundi, à Quimper puis à Lorient, François Hollande a indiqué que son programme inclurait la création d’un tel ministère, sans toutefois entrer dans le détail.

Continuer la lecture

« Et si on partait autour du monde ? »
Ils l’ont rêvé sur les bancs de l’amphi.
Les proches, les amis les ont traités de fous… Et pourtant ! Ils sont partis, il y a quatre ans. Sans aucune connaissance de la voile et de la mer avec peu d’argent en poche, Bat, Manu, Will et leur voilier de onze mètres ont parcouru les trois océans : Atlantique, Pacifique, Indien.
Continuer la lecture

Le trois-mâts de la Compagnie du Ponant ne retournera pas en océan Indien l’hiver prochain.
Une décision prise en raison des problèmes de sécurité rencontrés dans cette zone, où sévissent notamment les pirates basés en Somalie.
« C’est une très belle destination d’hiver, avec des escales à Madagascar, aux Maldives, aux Seychelles, dans le golfe Persique et jusqu’en Inde. Mais nous avons été contraints de renoncer à l’océan Indien, car le développement de la piraterie rend cette zone trop dangereuse », explique-t-on à la Compagnie du Ponant.
Continuer la lecture

Observatoire du Nautisme

Initiée par le cabinet de conseil en stratégie clients Fogeris, une enqête sur les ports de plaisance est actuellement en cours sur Internet.
Elle permet de façon anonyme de répondre à des questions assez précises sur les prestations offertes par les ports et sur les attentes des plaisanciers en la matière.
Selon l’organisateur, les résultats seraient destinés aux gestionnaires des ports pour améliorer les services qu’ils proposent.
Continuer la lecture