Catégorie : Port (Page 6)

Navire abandonné

L’Institut Supérieur d’Economie Maritime de Nantes – Saint-Nazaire (ISEMAR), centre de recherche et outils de collecte et de diffusion d’informations sur l’économie de la mer, a publié en juin 2016 une note de synthèse relative au régime juridique des navires et des marins abandonnés en France.

Car en effet, après avoir connu une série d’abandons de navires à la fin des années 1990 et au début des années 2000, notamment liée à la faillite d’anciens armements de l’ex-URSS, les ports français ont connu une reprise de ce phénomène depuis le début de la crise économique de 2008. Et cette malheureuse dynamique s’accentue mois après mois et devient de plus en plus visible, notamment aux alentours du port de Singapour ou de nombreux cargos et portes-conteneurs sont abandonnés par leurs armateurs et mouillent en rade en raison de l’impossibilité de payer leurs dettes. Les équipages pris au piège à bord de ces navires devenus fantômes en font les frais, et une solution à court terme ne semble pas exister pour le moment. Certains y voient même la fin de la mondialisation, comme en témoigne ce reportage de France 2 en date du 10 octobre 2016.

Continuer la lecture

michel-desjoyeaux-avec-corentin-horeau

Dans quelques semaines, près de 2000 décideurs de l’économie maritime française seront réunis à La Rochelle à l’occasion de la 12e édition des Assises de l’économie de la mer.
Jean-Yves Le Drian, Michel Desjoyeaux, Hervé Guillou, Frédéric Moncany de Saint-Aignan, Annette Roux, Arnaud Leroy, le Chef d’Etat Major de la Marine, Catherine Chabaud, Yves Lyon-Caen, pour ne citer qu’eux, ont confirmé leur venue.

Le Président de la République François Hollande participera également au congrès, comme nous l’a confirmé l’entourage des ministères concernés.

L’événement se déroulera les 08 et 09 novembre 2016 à La Rochelle à l’espace ENCAN, avec, comme le veut la coutume, une soirée de prestige organisée cette année au Musée Maritime de La Rochelle par le Cluster Maritime Français, la Marine Nationale, l’Institut Français de la Mer et Le Marin.

Le programme :

Continuer la lecture

journee-port

Le 6 novembre 2016 partira du port des Sables-d’Olonne la 8ème édition du Vendée Globe. Cette course à la voile en solitaire, autour du monde, sans escale et sans assistance s’inscrit dans l’esprit du Golden Globe qui en 1968 initia la première circumnavigation en solitaire, sans escale et par les trois caps (Bonne Espérance, Leeuwin et Horn).

Le Centre de droit maritime et océanique de l’Université de Nantes et le Groupement d’intérêt scientifique « Histoire maritime » souhaitent, en partenariat avec l’Association Legisplaisance, mettre à profit cet événement pour organiser une manifestation culturelle et scientifique portant sur la plaisance, les ports de la plaisance, l’accueil des plaisanciers dans les ports et les courses au large.

Deux thèmes seront à l’étude :

Continuer la lecture

Cannes Yachting Festival 2016

Le Cannes Yachting Festival a toujours été un moment fort pour le monde du nautisme, du yachting et de la plaisance, où l’occasion est donnée à ses acteurs de se retrouver pour établir les bilans et envisager l’avenir.

Organisé chaque année au mois de septembre, ce festival est le plus important rendez-vous nautique à flot d’Europe, qui réunit de 509 exposants, 600 navires (dont 150 avant-premières), 50.000 visiteurs (50% d’étrangers), et évolue sur deux ports dans une seule et même ville, le Port Canto et le Vieux Port de Cannes.

Inutile d’exposer ici une fois encore combien les Alpes-Maritimes sont un lieu majeur du nautisme et de la petite, moyenne et grande plaisance, et dont Cannes est la capitale.

Pour autant, ce salon est l’occasion de constater les nouvelles associations entreprises par les structures et institutions azuréennes majeures et désormais incontournables : la Ville de Cannes, la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur, la Fédération des Industries Nautiques, et la Communauté d’Agglomération des Pays de Lérins.

Continuer la lecture

Fiscalité du yachting

Le département des Alpes-Maritimes est l’un des espaces les plus dynamiques sur le plan du yacthing et de la plaisance professionnelle. De Monaco à Saint-Tropez, en passant par Antibes dont le port Vauban est le premier port de plaisance européen en terme de tonnage, la Côte d’Azur est depuis de nombreuses années une destination touristique de référence en matière de charter ou de croisière.

La Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur, qui exploite à ce jour quatre ports sur le département des Alpes-Maritimes (Villefranche-sur-Mer, Nice, Golfe-Juan et le Vieux Port de Cannes) est un acteur central ainsi qu’un élément moteur et de cohésion des structures maritimes professionnelles.

Continuer la lecture

10854

La loi pour l’économie bleue a été promulguée le 20 juin 2016 et publiée au Journal Officiel le lendemain. Cette loi, initiée par le député Arnaud LEROY, vise à renforcer la compétitivité des exploitations maritimes et des ports de commerce.

Cette avancée s’inscrit dans la dynamique du dernier Comité interministériel de la mer, tenu sous la présidence du Premier ministre Manuel VALLS en octobre 2015 à Boulogne-sur-Mer, qui a permis de tracer une feuille de route sur un grand nombre de sujets maritimes. Il s’agit du troisième texte entièrement consacré aux activités maritimes depuis 2012. Il vient en effet après l’adoption de la loi du 1er juillet 2014 relative aux activités privées de protection de navires, et après la loi du 8 décembre 2015 tendant à consolider et clarifier l’organisation de la manutention dans les ports maritimes.

Avec plus de 90 articles, ce texte comporte désormais de nombreuses dispositions touchant au transport maritime, à la plaisance, à la pêche et l’aquaculture, au domaine portuaire, à la sûreté et au droit du travail et au fonctionnement des équipages.

Voici donc 7 points qui résument les nouvelles avancées de la loi pour l’économie bleue :

Continuer la lecture

Mega port

Olaf MERK, administrateur du Forum International des transports de l’OCDE, a publié une tribune dans Dock Infos, la revue du Réseau Mondial des Villes Portuaires, au sujet des nouvelles mesures que devront adopter les ports pour s’adapter aux nouveaux types de navires qui voient le jour : les méga-navires.

Le sujet mérite en effet d’être traité. Le CMA-CGM BOUGAINVILLE, encore chaud de sa sortie de chantier en septembre 2015, a une taille si conséquente (398m) que ses escales ne peuvent être improvisées. Le même armateur détient également dans sa flotte le Benjamin Franklin (399.2m), et il n’est pas le seul a avoir de tels bâtiments. L’augmentation des tailles des navires va devenir de plus en courant. Naturellement, les navires n’augmentent de taille que si des ports sont capables de les accueillir. Ou bien, les armateurs forcent-ils les ports à s’adapter à eux sous menace de plus faire escale chez eux ?

Continuer la lecture

06 (Alpes-Maritimes) Cité Marine de Port la Galere

Un guide des bonnes pratiques portuaires a été publié pour proposer aux décideurs et aux acteurs un outil d’aide à la décision face aux problèmes qu’ils rencontrent lorsqu’il s’agit de traduire concrètement cette ambition de « Faire la Ville avec le Port ». Ses préconisations et les exemples qui les illustrent ne prétendent pas à l’exhaustivité. Ils se veulent avant tout des sources d’inspiration pour répondre à quatre grands enjeux :

l’organisation de l’espace,
les stratégies de développement économique,
les défis environnementaux,
la gestion de projets et leur gouvernance.

Ils s’appuient sur les échanges d’expériences lors des rencontres mondiales organisées par l’AIVP depuis plus de 25 ans et sur son suivi quotidien de l’actualité internationale des projets d’aménagement à l’interface ville/port.

Continuer la lecture

CONAV

L’UPACA, l’Union des Ports de Provence-Alpes-Côtes d’Azur a lancé fin mai 2016 l’Observatoire des nouveaux usages dans les ports de plaisance de PACA et Monaco.

Le contexte des ports de plaisance est en train d’évoluer, notamment avec les nouvelles pratiques d’« ubérisation » de la plaisance, de copropriété, de bateau-partage, de location de cabines à quai, co-baturage, etc.

Continuer la lecture

port-cassis

La Côte d’Azur, au sens (vraiment) très large, de Menton à Marseille, propose une offre d’escales très divers et variée. À ce titre, un classement de 47 ports a été dressé par Voile Magazine selon des critères relatifs aux services qui y sont proposés tels que :

• les tarifs en haute saison,
• le tirant d’eau moyen,
• l’accès facile aux places,
• l’abri du port face aux éléments,
• la possibilité de réserver pour plus de conforts,
• le nombre de douches, gratuites ou pas,
• le wifi, existant ou pas, payant ou pas,
• son environnement marin (port propre / pavillon bleu),
• la proximité des commerces,
• la proximité des restaurants,
• la proximité des shipchandlers,
• la proximité ou la présence d’une laverie,
• le charme général du lieu,
• et évidemment une note globale sur 100.

Et pour que ce classement soit complet, des remarques (positives ou négatives) apportent des détails sur l’endroit, comme par exemple la présence de longs travaux, de vélos électriques mis à disposition, une règlementation particulière, ou encore un vent pouvant perturber le sommeil.

Continuer la lecture