Fusées périmées : une enquête réalisée auprès des plaisanciers et des ports de la région PACA

Photo: Colleen Mason

Si naviguer en mer est synonyme de liberté, des contraintes liées à la sécurité maritime demeurent, comme la réglementation qui rend obligatoire l’emport de matériel de survie à bord à partir d’une certaine distance d’éloignement :

  • De 0 à 2 milles nautiques : aucun feu à main n’est obligatoire
  • De 2 à 6 milles nautiques : trois feux à main
  • Au-delà de 6 milles : trois feux à main, trois fusées parachute, deux fumigènes flottants

Ce matériel a généralement une durée de vie de 3 ans. C’est ainsi que chaque année, de nombreux magasins spécialisés dans l’équipement nautique voient se présenter à eux des plaisanciers désireux de se débarrasser de leur matériel périmé, sachant qu’il ne doit pas être jeté avec les déchets classiques ni sur les points propres des ports. A défaut, c’est une contravention de 5e classe qu’encourt l’usager, soit 1500 euros d’amende.

A ce titre, l’APER PYRO a pour but d’organiser et d’animer la filière à responsabilité élargie des producteurs de la pyrotechnie dans le secteur du nautisme. L’association sélectionne les prestataires de collecte et de traitement qui vont réaliser la collecte dans le respect de la réglementation.

Les produits concernés :

La collecte fonctionne selon le principe du « un pour un » : le plaisancier dépose son matériel périmé et en achète du nouveau en contrepartie. Il existe néanmoins deux cas particuliers où il n’est pas obligatoire d’en acquérir du nouveau lors du dépôt : si le navire a été vendu ou détruit, à condition que le plaisancier présente un certificat de vente ou de destruction de l’embarcation en question.

 

 

Une collecte géante organisée dans la Région PACA en 2021 :

L’APER PYRO et ses partenaires (notamment la Région Sud, ADEME, DIRM, UPACA, FIN) souhaitent organiser une collecte exceptionnelle des feux de détresse périmés en 2021 en Région PACA.

Cette collecte pourrait permettre aux plaisanciers de pouvoir gérer les stocks de feux de détresse périmés qu’ils ont chez eux. Et pour l’organiser au mieux et identifier les pratiques des plaisanciers, des gestionnaires de port et des collectivités, différents questionnaires ont été mis en ligne afin de cerner au mieux les usages et les attentes de chaque acteur en matière de feux de détresse périmés.

Vous êtes plaisancier en Région SUD

Pour mieux cerner les usages et les attentes des plaisanciers en matière de gestion des feux de détresse périmés, l’APER PYRO invite les plaisanciers de la Région Sud à répondre à un questionnaire dont le lien est ici.

Vous êtes un gestionnaire de port en Région SUD

Les ports de la Région Sud sont invités à répondre à un questionnaire dont le lien est disponible ici.

Vous êtes une collectivité en Région SUD

Afin de mieux cerner les usages des plaisanciers, les collectivités en charge de la collecte et/ou du traitement des déchets de la Région Sud sont invités à répondre à un questionnaire dont le lien est disponible ici.

Ces questionnaires sont anonymes et listent en moyenne une trentaine de questions.

Toutes les informations relatives à l’APER PYRO sont à retrouver sur le site internet de l’association www.aper-pyro.fr.

Laisser un commentaire