Antifouling à ultrasons : entretenir son navire sans produit chimique

ultrason antifouling

L’ultrason. Avez-vous déjà entendu de ce nouveau mode d’antifouling ? Comment fonctionne-t-il ?

Un boîtier de commande (ou transmetteur) transmet diverses pulsations ultrasoniques à un transducteur qui, à son tour, émet une série d’ondes sonores haute fréquence.
Ces ondes créent un mur de molécules d’eau en mouvement sur l’ensemble de la surface de la carène (microbullages et cavitations, qui rendent l’environnement instable).

Le boitier de commande est placé dans le bateau, au‐dessus de la ligne de flottaison.

 

En fonction du type de navire, un ou plusieurs transducteurs électriques doivent être placés sur la coque, mais sous la ligne de flottaison.
Les emplacements sont variables en fonction du type de navire (sur un voilier, légèrement à l’arrière de la quille près de la ligne  médiane du bateau ; sur un bateau à moteur, près du système de propulsion à l’arrière…). Le positionnement du/des transducteur(s) peut être essentiel car un mauvais positionnement peut  nuire à l’efficacité du système.

Ce type d’antifouling ne fait appel à aucun produit chimique.

L’installation d’un tel système coûte entre 800 et 2500€ selon le navire et la marque.

Ultra4

Ultrasonic-Antifouling propose une foire à questions sur l’installation et le fonctionnement de ce mode d’anti-salissure sur les oeuvres vives.

Efficace ?

Est-ce révolutionnaire ? Pourquoi est-ce si peu médiatisé ? Est-ce véritablement respectueux de l’environnement ou est-ce une arnaque ?

Pour certains plaisanciers qui ont discuté du sujet sur Hisse Et Ho, le retour d’expérience est plutôt positif. Ce système révèle deux intérêts :

  • Il retarde, voire empêche la prolifération des algues et coquillages ;
  • Il est économique car vu le prix de revient d’une sortie, nettoyage, mise en peinture d’une ou deux couches d’antifouling et remise à l’eau, le seul fait d’espacer les sorties de deux ans au lieu d’un fait que le système se paie tout seul dès la première année.

Pour bien comprendre le fonctionnement de l’antifouling par ultrason, un plaisancier membre d’Hisse Et Ho et d’une association de propriétaires de voiliers Bi-Loup a publié un article très bien rédigé pour une approche plus claire de ce système à consulter en cliquant ici.

 

Laisser un commentaire