Site icon

Comment préparer son sac de survie en cas d’abandon du navire ?

baie-de-douarnenez-29.le-voilier-retrouve-le-plaisancier-porte-disparu

Comme beaucoup de plaisanciers et marins, lorsque l’on décide de partir en mer, la première question que l’on se pose du point de vue de la sécurité est de savoir comment préparer son sac de survie en cas de procédure d’abandon du navire.

Préparer sa survie est primordiale. Le chef de bord gouverne son navire, et gouverner, c’est prévoir. Anticiper un incident n’a rien de très amusant, mais si l’on est obligé d’abandonner le voilier, nous n’avons pas le temps de réfléchir et encore de temps pour préparer ses équipements pour la survie.

En préparant le sac de survie nécessaire, tout est prêt, réfléchie et à portée de main.

Le sac devra être :

Que mettre dans le sac de survie ?

Dans un ordre logique :

1/ Les documents de bord et papiers de l’équipage :

2/ Le matériel de repérage :

3/ Le matériel de navigation :

4/ L’équipement personnel des naufragés :

5/ La nourriture de survie :

L’ensemble de ces aliments devront être conservés dans un deuxième sac étanche, flottant, de couleur vive et relié à un cordage muni d’un mousqueton.

Au final, vous disposerez donc de votre sac de survie, d’un sac pour la nourriture et d’un bidon de 20 litres d’eau potable.

6/ Le matériel de manoeuvre et de survie :

– Du matériel de pêche, qui comprendra les éléments suivants :

Avec cet article récapitulatif, vous êtes sûr d’être prêt à quitter le bord sans rien oublier pour votre survie en mer, en n’omettant pas de garder un mental d’acier, pour vous, et pour votre équipage qui comptera sur vous, leader, pour les sauver.

N’hésitez pas à poster vos suggestions supplémentaires en commentaires pour aider la communauté.

[themoneytizer id= »55935-28″]
Quitter la version mobile