Site icon

Coronavirus : les activités de plaisance interdites en mer

Crédit : SNSM Arcachon

Mardi 17 mars 2020, la Préfecture Maritime de Méditerranée a diffusé un communiqué de presse sur les réseaux sociaux précisant que les activités de plaisance, de tourisme et de loisirs nautiques sont aussi interdites en mer Méditerranée.

Cette communication tombe à point en raison de fait que de nombreux plaisanciers ont pris d’assaut les capitaineries pour leur demander si les sorties en mer, même en étant isolé, étaient autorisées. Ne sachant pas si les mesures de confinement s’appliquaient également à bord des navires de plaisance en raison de l’isolement que les plaisanciers vivent de fait, les personnels portuaires ont désormais un élément de réponse officiel.

« Conformément au décret du 16 mars 2020, la Préfecture Maritime de Méditerranée précise que les activités de plaisance, de tourisme ou de loisirs nautiques sont interdites en mer Méditerranée jusqu’au 31 mars 2020. […] Le non respect de la réglementation précitée est passible des mêmes sanctions qu’à terre. »

Source : Préfecture Maritime de Méditerranée sur Twitter

Pour rappel, il n’est possible de déroger au confinement qu’en fonction de 5 impératifs :

  • déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements professionnels ne pouvant être différés ;
  • déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisés ;
  • déplacements pour motif de santé ;
  • déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants ;
  • déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie.

Si la mer doit être prise, cela ne peut être fait que dans le cadre d’un déplacement via un navire de transport de passagers assurant la continuité territoriale et raison de l’un des cas énoncé ci-dessus, ou dans le cadre d’une activité liée à la pêche professionnelle.

[themoneytizer id= »55935-28″]
Quitter la version mobile