Site icon

Patrimoine : le voilier Arawak recherche des fonds pour sa restauration

L’Arawak est le dernier chalutier thonier du port d’Etel (56). Basé à Lormont (33), il sillonne le littoral atlantique du pays basque à l’Irlande selon planning.  Il est le dernier témoin de la flottille de pêche artisanale en bois du port d’Etel qui fut le troisième port thonier français au XXe siècle et comptait 300 navires de ce type.

L’Arawak est un voilier école qui embarque le grand public. Il a également tout un volet social puisqu’il se tourne vers les adolescents et adultes malmenés par la vie, atteints de handicaps, en insertion ou en rémission de longue  maladie.

Plus de 800 personnes ont déjà été accueillies à bord pour des actions sociales. Le navire a participé à de nombreux rassemblements et fêtes nautiques, ainsi qu’à l’étape Dublin-Bordeaux de la régate des grands voiliers 2018 qu’il a remportée.

Un navire en bois demande beaucoup d’entretien, aux alentours de 40 000€ par an environ.

« Les locations du navire sont la principale source de revenus. Les actions sociales sont proposées à prix réduit pour être réalisables, mais elles ne permettent pas un équilibre des comptes. Les deux postes principaux de dépenses sont le coût de l’entretien et le salaire des 2 marins professionnels » précise Dominique REYNET de la société Aventures Océanes, en charge de l’exploitation du voilier.

Pour continuer à accueillir des séjours à bord, il est nécessaire de refaire le pont pour assurer l’étanchéité des cabines et le confort de chacun.

La collecte :

L’association Arawak vise 3 paliers :

Comment soutenir le projet ?

Vous pouvez soutenir ce projet :

Dartagnans
Campagne Arawak
15 rue de Milan
75009 PARIS

Plus d’informations :

E-mail de contact : contact@bateauarawak.fr

Liens réseaux sociaux : via facebook

Site internet : www.bateauarawak.fr

[themoneytizer id= »55935-28″]

 

Quitter la version mobile