Golfe-Juan, premier port de France à se doter de SeaBin

Imaginé par Peter Ceglinski et Andrew Turton, deux surfeurs australiens, et produit par la société française Poralu Marine, la Seabin, littéralement « poubelle de mer », est disponible depuis le mois d’octobre 2017.

Elle est une solution pour nettoyer les zones portuaires et qui pourrait être utilisée à plus grande échelle pour nettoyer nos océans des déchets flottant à sa surface (bouteilles, bouchons, sacs plastiques, etc.).

Testée à la Grande-Motte en 2016, le port Camille Rayon de Golfe-Juan (Alpes-Maritimes) est le tout premier port français à s’en être procuré.

Cette poubelle, à placer en surface sur un plan d’eau calme comme on peut en trouver au niveau des ports, des marinas ou des lacs, aspire les polluants dès qu’ils passent à proximité, aidé par les courants qui les rapprochent naturellement.

Efficace dans un rayon de 20 mètres, la SeaBin dispose d’une pompe à eau placée sur le quai qui aspire l’eau par le bas de la poubelle, puis passe au travers de cette pompe, puis d’un séparateur à hydrocarbures, avant de repartir purifiée en mer.

Interviewé par Actualité Maritime, Alexandre Joskowiczle, Maître de Port Principal du port Camille Rayon, s’est exprimé sur ce choix de s’équiper en SeaBin :

Quelle est la raison pour laquelle le port Camille Rayon a fait le souhait de s’équiper de ces nouvelles poubelles SeaBin ?

Nous sommes très attachés à l’écologie et faisons de la sensibilisation environnementale tout au long de l’année au travers de tracts, prospectus et guides auprès de nos plaisanciers et usagers. Cet achat s’inscrit dans cette suite logique d’investissement. L’idée est de diminuer un maximum la pollution sur notre plan d’eau en récupérant un maximum de petites particules, ce que la SeaBin fait de manière efficace.

Cela permet également de diminuer la charge de travail au niveau du salabre.

Combien de SeaBin avez-vous acheté ?

A l’heure actuelle, nous nous sommes équipés de 2 poubelles flottantes. Elles sont installées sur des quais flottant, le quai 50 et le quai 32.

Idéalement, nous souhaiterions en avoir 4 ou 5 afin d’une part de couvrir l’ensemble du plan d’eau, et d’autre part d’en positionner suffisamment en fonction des courants du bassin.

Comment et à quelle fréquence les utilisez-vous ?

Les 2 SeaBin sont fixées aux pontons et fonctionnent en permanence. La pompe ne s’arrête pas non plus et travaille 24h/24h. Les poubelles sont positionnées à fleur d’eau et ont un rayon d’action de 20 mètres. De cette manière, nous espérons constater une nette amélioration de la qualité du plan d’eau dans les semaines à venir.

Coûtent-elles chers à l’achat et à l’entretien ?

Une SeaBin coûte 4000€. Elle est composée de plastique et d’inox et se branche électriquement. Son entretien dépendra de son usure, mais le panier ne se change pas forcément. Il n’y a pas de sac poubelle à remplacer. Par conséquent, sur moyen et long terme, les deux poubelles nous permettront d’effectuer des économies sur l’entretien du plan d’eau et nous offriront une diminution de charge de travail dans ce domaine.

Le port Camille Rayon, rapidement convaincu par cette innovation, a été l’un des premiers ports à passer commande.

D’autres attendent déjà de les recevoir, ce qui en dit long sur l’efficacité du produit.

Enfin, il est certain que les labels Pavillon Bleu et Ports Propres voient d’un très bon œil l’usage de ces poubelles, vu la manière dont cet achat a été salué.

Cet article, publié dans Environnement marin, Port, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s