Plus de 70 interventions pour la SNSM de Cannes en 2015

helitreuillage-630x0

La SNSM de la station Cannes – Golfe-Juan a rarement l’occasion de souffler, quelle que soit la période de l’année. Du 1er janvier au 31 décembre, la vedette SNS 262 et ses marins sont toujours prêts à intervenir. Ils sont formés Hiver comme Été à des exercices de sauvetage, de survie, d’interventions, de remorquages, de matelotage, d’hélitreuillage, etc.

Ce début d’année 2016 est l’occasion, comme chaque année d’ailleurs, de revenir sur le bilan des interventions qui se sont déroulées en rade de Cannes. L’espace maritime sur lequel la SNS 262 évolue s’étend grossièrement du Cap de Juan-les-Pins/Antibes à la pointe de l’Aiguille (Théoule-sur-Mer); la plupart des interventions se déroulent donc dans le golfe de Juan les Pins, dans le golfe de La Napoule, et aux îles de Lérins.

Rade de Cannes

En 2015, les mois les plus intenses ont été naturellement ceux de Juillet et Août, et également Septembre (connu pour être le mois de la Mer à Cannes, notamment grâce à ses Régates Royales, son Salon de la Plaisance et ses Puces de La Mer).

Les chiffres de 2015 :

Janvier : 3 interventions.

Février : 3 interventions.

Mars : 3 interventions.

Avril : 4 interventions.

Mai  : 7 interventions.

Juin : 8 interventions.

Juillet : 18 interventions.

Août : 12 interventions.

Septembre : 10 interventions.

Octobre : 3 interventions.

Novembre : 1 intervention.

Décembre : 1 intervention.

Pour un total en 2015 de 73 interventions, contre 70 en 2014 et 37 en 2013.

En tout, la vedette SNS 262 est sortie 175 fois à l’occasion des interventions de sauvetage et de remorquages, d’exercices en mer, ou encore de surveillance du plan d’eau durant les régates. Elle a parcouru toujours pour cette même année 1739 milles nautiques.

Elle a effectué 49 interventions de jour, et 24 interventions de nuit. Au total, la SNSM de Cannes Golfe-Juan a porté assistance à 203 plaisanciers.

Parmi les 73 interventions qu’a effectué la vedette, 49 d’entre elles concernaient du remorquage de navire, et en particulier des vedettes à moteur.

Elle a également porté assistance à 13 voiliers, 4 semi-rigides, 1 paddle, 1 jet-ski, 1 kayak, et 2 kite-surfeurs.

Pour conclure, on constate ainsi que la majorité des interventions de la SNSM de Cannes concerne des remorquages après échouage ou avarie. Et heureusement. Car mieux vaut que les dégâts soient matériels qu’humain. À ce sujet, elle est intervenue pour 2 fois pour un accident de navigation dont la vie des passagers fut engagée, notamment le dramatique accident qui a marqué le Salon de la Plaisance de Cannes édition 2015.

Rappelons enfin que c’est grâce aux dons que la station SNSM de Cannes Golfe-Juan peut continuer à veiller sur la vie des usagers de la mer. Sans eux, l’eau salée aurait bien plus souvent le gout des larmes.

Vous pouvez soutenir leurs actions en faisant un don, qui servira à financer les gilets de sauvetage, le carburant pour les vedettes, financer les formations, le matériel médical, etc.

snsm

Cet article, publié dans Plaisance, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s